• LE CRIF NE FERA PAS SA LOI EN FRANCE

     

     

    Le C.R.I.F mène en ce moment une intense campagne de lobbying auprès des parlementaires français visant à faire adopter un projet de loi appelé « loi Martin luther King » Cette loi assimilerait l’antisionisme à l’antisémitisme et criminaliserait le fait de critiquer Israël et les sionistes.

    L’Objectif du C.R.I.F est de jouer sur ce terme « juif » et sur l’assimilation entre peuple et religion pour réduire au silence toute contestation contre Israël d’après Paul-Eric Blanrue.

    Pour se rendre compte de la complicité entre l’Etat français et les sionistes, il n’y a qu’à voir comment ils ont réclamé - et obtenu ! - de la Ministre de la Justice, Michèle - Alliot Marie, l’organisation d’un nouveau procès contre les complices de Youssouf Fofana parce qu’ils estimaient qu’ils n’avaient pas été suffisamment condamnés ! Depuis quand est-ce que la justice française doit se laisser dicter sa conduite par des associations juives (ou par n’importe quel autre mouvement de pression d’ailleurs) ???

    Si cette loi venait a être adoptée, cela voudrait dire qu’en France, l’antisionisme serait considéré comme un délit et le fait de critiquer Israël pourrait vous mener en prison ! C’est très grave, et nous devons absolument faire échec à cela. Avec les lois liberticides et arbitraires que tente de faire passer en force le Gouvernement, il y a vraiment de quoi s’inquiéter pour la Démocratie et ce qu’il reste de libertés en France. Le Sarkozysme nous fait glisser vers un régime totalitaire !

    C’est par l’intermédiaire de L’U.P.J.F (Union des patrons juifs de France) le plus important syndicat patronal sioniste, que ce projet de loi a été transmis aux députés français.

    Cette loi serait de toute façon anticonstitutionnelle et en violation flagrante de l’art.19 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme qui dit ceci :

    « tout individu à droit à la liberté d’opinion et d’expression ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir, et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelques moyens que ce soit »

    Il est de notre devoir, en tant que citoyen, de veiller au respect scrupuleux de la Démocratie et de nos institutions Républicaines, et d’empêcher, par tous les moyens, y compris en faisant usage de la force si nécessaire, la mise en place d’un régime totalitaire. Il en va de notre avenir et de celui de nos enfants.

    Tribune Libre 

     


  • Commentaires

    1
    webrunner
    Dimanche 19 Juillet 2009 à 08:01
    2
    reineroro Profil de reineroro
    Dimanche 19 Juillet 2009 à 09:51
    3
    baykeur
    Lundi 20 Juillet 2009 à 14:20
    ben on a qu'?es appeler simplement :les fachistes illussionistes...cordialement
    4
    Samedi 23 Janvier à 22:24

    Excellent post !

    neuf

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :