• VENEZUELA : NATIONALISATION DE SIDETUR ET DE 6 PROJETS IMMOBILIERS

    Hugo Chavez annonce la mainmise de l'État sur le plus grand producteur d'acier

    CARACAS, Venezuela - Le président vénézuélien Hugo Chavez a ordonné dimanche l'expropriation du plus grand producteur privé d'acier du pays, la dernière d'une longue série de prises de contrôle qui a soulevé des inquiétudes au sein de la communauté des affaires.

    Le président a déclaré que la saisie de Siderurgica del Turbio, ou Sidetur, faisait partie de sa stratégie pour transformer le Venezuela en état socialiste. La décision a été annoncée durant l'émission hebdomadaire de M. Chavez, «Allo, Président».

    Le chef d'État a ordonné aux soldats de surveiller les sept installations et a appelé les employés à coopérer avec les responsables, plutôt que de protester contre la mainmise.

    Sidetur, une entreprise affiliée à Siderurgica de Venezuela, ou Sivensa, produit 40 % des barres d'armature utilisées pour la construction dans le pays.

    Fondée en 1948, l'usine produit 835 000 tonnes métriques d'acier par année, et ses produits sont exportés vers les nations d'Amérique latine, l'Afrique, l'Asie et l'Europe.

    Des appels au bureaux de Sidetur à Caracas, la capitale du pays, sont demeurés sans réponse dimanche.

    La semaine dernière, M. Chavez a ordonné la mainmise de l'État sur la compagnie vénézuélienne affiliée à l'entreprise américaine manufacturière de contenants en vitre Owens-Illinois.

    Plus tôt ce mois-ci, il a annoncé des plans pour exproprier Agroislena, le chef de file en matière de fournitures agricoles.

    Le président a indiqué que le gouvernement allait dédommager les entreprises.

     

     

    Il a également annoncé la nationalisation de six projets immobiliers dans le nord du Venezuela au motif que "les entreprises privées exploitent la classe moyenne" qui a acheté ces appartements et l'occupation de huit autres programmes, qui pourraient eux aussi être nationalisés à terme.

    Le Venezuela, pays de 28,8 millions d'habitants, souffre d'une offre insuffisante pour répondre à la demande d'environ 100.000 logements par an.

    Récemment, le gouvernement Chavez a signé des accords prévoyant la construction de milliers de maisons avec deux de ses principaux alliés, l'Iran et la Russie.

    Au début du mois, le président vénézuélien a également annoncé le déblocage de 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros), afin de financer un plan d'urgence pour la construction d'immeubles où seront relogées des familles habitant dans des zones à hauts risques.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Banier sur son
    Lundi 1er Novembre 2010 à 18:29
    petite erreur, un milliard cinq aux taux approximatif de l'euro par rapport au dollar, doit faire dans le 1,1 milliard d"euros. et non de dollars...
    2
    reineroro Profil de reineroro
    Mardi 2 Novembre 2010 à 06:56
    Aïe, faute ... je rectifie de suite, merci.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :