• RAPPORT N°85 SUR LES VIOLATIONS ISRAELIENNES

    Rapport sur les violations israéliennes des droits humains


    Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) poursuivent leurs agressions méthodiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).
     

    Durant la semaine du 19 au 25 août :

    • les FOI ont continué d’user de la force contre les manifestations non violentes en Cisjordanie :
      • des dizaines de Palestiniens et d’internationaux ont inhalé les gaz lacrymogènes et été frappés par les soldats de l’occupation ;
      • les FOI ont arrêté un militant norvégien ;
    • les FOI ont continué leurs tirs sur les agriculteurs et les travailleurs palestiniens dans la zone frontalière à l’intérieur de la bande de Gaza :
      • un mineur palestinien a été blessé dans le nord de la bande de Gaza ;
    • les FOI ont mené 14 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie et une, limitée, dans la bande de Gaza :
      • elles ont arrêté 8 Palestiniens, dont un mineur, en Cisjordanie ;
    • Israël a maintenu un siège total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
      • les FOI ont aggravé les restrictions aux mouvements des Palestiniens à Jérusalem et dans les autres communautés pour le mois du Ramadan en Cisjordanie ;
      • les troupes israéliennes sur les check-points et les passages frontaliers en Cisjordanie ont arrêté 10 Palestiniens, dont 2 mineurs ;
    • Israël a poursuivi ses mesures visant à créer une majorité démographique juive dans Jérusalem :
      • un nouveau projet se prépare pour poser un ascenseur et creuser un tunnel dans la cour d’al-Buraq, près de la mosquée Al-Aqsa ;
      • la municipalité israélienne de Jérusalem a obligé 3 Palestiniens à démolir leurs maisons à Sour Baher ;
    • les FOI ont continué leurs activités de colonisation en Cisjordanie et les colons leurs attaques contre les civils palestiniens et leurs propriétés :
      • des colons israéliens ont investi une maison et mis le feu à une bande de terre agricole dans le nord de Tulkarem.

    (JPG)

    Des Palestiniens au check-point 300, au nord de Bethléhem attendent d’être autorisés à passer par les soldats de l’occupation. Dans leur propre pays.

    Violations israéliennes recensées durant la semaine du 19 au 25 août

    1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les Palestiniens et leurs propriétés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

    Jeudi 19 août

    Au nord-est de Jérusalem, vers 2 h du matin, l’occupant pénètre dans le village d’al-‘Eissawiwa. Les soldats israéliens prennent position en haut de la colline à l’est du village et se mettent à tirer en l’air, et se retirent du village plus tard.

    Vendredi 20 août

    Vers 1 h du matin, au nord-ouest d’Hébron, incursion dans Sourif, l’occupant fouille différentes maisons et arrête 3 Palestiniens :

    1. Amjad Isma’il Ghnaimat, 31 ans,
    2. Lu’ai Fawaz ’Aabed, 24 ans, et
    3. Mos’ab Mustafa al-Hour, 20 ans.

    Dimanche 22 août

    Vers 13 h, l’armée israélienne entre dans Bedya, au nord-ouest de Salfit, patrouille dans les rues pendant quelques temps, et se retire. Près de Qalqilya : vers 18 h 45, incursion dans ‘Izbat al-Ashqar, au sud de la ville, fouilles de maisons, sans arrestations ; vers 20 h, dans la ville de Qalqilya elle-même, même opération. Et vers 22 h 30, à nouveau près de Salfit, dans Rafat, même opération.

    Lundi 23 août

    Incursion dans Beit Reema, au nord-ouest de Ramallah, 2 arrestations :

    1. Haitham Murad al-Khatib, 18 ans, et
    2. Amjad Khaled al-Barghouthi, 19 ans.

    Mardi 24 août

    Vers 1 h 30 du matin, l’armée entre dans Tammoun, au sud-est de Tubas : fouilles de maisons et arrestation d’un Palestinien, ‘Azmi Hussein Bani ‘Ouda, 35 ans. Vers 6 h, stationnées en bordure de frontière au nord-ouest de Beit Lahiya, les FOI tirent sur des ouvriers en train de récupérer des matériaux de construction sur les anciens sites des colonies de Elli Sinaï et de Dogit. Ils doivent dégager par mesure de sécurité. Pas de victime.

    Dans l’après-midi, vers 16 h, à l’est de Qalqilya, incursion dans ‘Azzoun. Vers 18 h 15, un détachement israélien en civil entre dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, circulant dans des véhicules civils avec plaque d’immatriculation palestinienne. Les soldats investissent la maison de la famille de Ramzi Mohammed Abu Maria, 21 ans, et l’arrête. Au même moment, dans la bande de Gaza, les FOI pénètrent à 150 mètres par le nord-ouest de la localité de Beit Lahiya. Elles patrouillent le secteur pendant 4 heures et regagnent la frontière à 20h00. Et vers 22 h, incursion dans Eskaka, au nord-est de Salfit, fouille de la maison de Zaidan Mohammed Lami, qui est convoqué pour interrogatoire.

    Mercredi 25 août

    Incursion dans Tulkarem, vers 1 h, l’armée investit la maison de la famille de Murad Jamal al-Jamal, 16 ans, qui est arrêté. Vers 2 h, dans Beit Ta’mar à l’est de Bethléhem, pour la maison de Maher Hassan al-Wahesh, qui est convoqué pour interrogatoire. Bande de Gaza, même incident que la veille à 6 h au même endroit ; Mohammed Ramadan Subeh, 17 ans, originaire de Beit Lahia, prend une balle dans la cuisse gauche et vers 6 h 40, 3ème intervention des FOI toujours au même endroit. Cette fois-ci pas de blessé les ouvriers s’étant dispersés dès les premier coups de feu.

    2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes contre la colonisation et la construction du mur d’annexion

    Vendredi 20 août après la prière, dans le village de Bil’in, à l’ouest de Ramallah, la manifestation hebdomadaire non violente organisée par les Palestiniens, avec des internationaux et des Israéliens, pour protester contre le mur qui prend les terres du village, se dirige vers le mur. Les troupes d’occupations postées près du mur tirent sur les manifestants à balles caoutchouc, lancent des lacrymogènes et des bombes sonores. De nombreux manifestants souffrent des gaz respirés et des coups reçus par les soldats. De plus, les FOI arrêtent Evi, 28 ans, militant norvégien pour les droits humains.

    A Ni’lin, même secteur, même jour et même manifestation non violente, organisée chaque semaine contre le mur d’apartheid. L’affrontement provoqué par l’armée a lieu près du mur où l’armée réagit avec la même violence et les mêmes conséquences.

    Toujours dans la région de Ramallah, dans le village de Nabi Saleh, manifestation ce même vendredi contre la confiscation de terres dans le secteur de Wad al-Raya entre les villages de Nabi Saleh et Deir Nizam. Quand les manifestants arrivent sur les terres volées au profit des colons de Halmish, l’armée attaque et tire sur les manifestants. Beaucoup d’entre eux souffrent de l’inhalation des gaz.

    Près de Bethléhem, dans le village d’al-Ma’sara, ce vendredi, même manifestation de Palestiniens et internationaux ; elle se dirige vers les terres où les FOI ont l’intention de construire une section du mur. L’entrée du village a été bouclée, une fois les manifestants arrivés sur la zone, l’armée tire, et tape. Et 12 d’entre eux souffrent d’avoir respiré les gaz.

    3 - Maintien du bouclage des TPO

    Israël a maintenu un bouclage serré sur les TPO de même que ses restrictions aux déplacements des Palestiniens, dans la bande de Gaza comme en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est.

    Bande de Gaza

    Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière

    Rafah International

    Date  : Détails
    18 août  : 454 Palestiniens sortent ;
    255 autres et le corps d’un malade décédé rentrent.
    19 août  : 402 Palestiniens sortent ; 351 rentrent.
    20 août  : 141 Palestiniens sortent ; 297 rentrent.
    21 août  : 332 Palestiniens sortent ; 422 rentrent.
    22 août  : 416 Palestiniens sortent ; 249 rentrent.
    23 août  : 417 Palestiniens sortent ; 249 rentrent.
    24 août  : 423 Palestiniens sortent ; 184 rentrent.

    Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

    Date  : Importations Qté  : Exportations Qté
    18 août  : denrées alimentaires 993 tonnes  :


     : matériel agricole 221 tonnes  :


     : denrées diverses 2 066 tonnes  :


     : gaz domestique 153,34 tonnes  :


     : fioul industriel 160 988 litres  :


     : aide humanitaire 183 tonnes  :


     :

     :

    19 août  : denrées alimentaires 703 tonnes  :


     : matériel agricole 267 tonnes  :


     : denrées diverses 1 317 tones  :


     : gaz domestique 155 tonnes  :


     : fioul industriel 307 994 litres  :


     : aide humanitaire 404 tonnes  :


     :

     :

    22 août  : denrées alimentaires 973 tonnes  :


     : matériel agricole 249 tonnes  :


     : denrées diverses 1 972 tonnes  :


     : gaz domestique 154,39 tonnes  :


     : fioul industriel 153 994 litres  :


     : aide humanitaire
     :


     :

     :

    23 août  : denrées alimentaires 1 120 tonnes  :


     : matériel agricole 228 tonnes  :


     : denrées diverses 1 209 tonnes  :


     : gaz domestique 132,31 tonnes  :


     : fioul industriel 154 001 litres  :


     : aide humanitaire
     :


     :

     :

    24 août  : denrées alimentaires 1 054 tonnes  :


     : matériel agricole 278 tonnes  :


     : denrées diverses 1 386 tonnes  :


     : gaz domestique 129,78 tonnes  :


     : fioul industriel 154 006 litres  :


     : aide humanitaire 226 tonnes  :

    Al-Mentar (Karni)

    Ouvert le 19 août pour 741 tonnes de céréales et 1 677 tonnes de nourriture animale ; et le 23 août pour 1 560 tonnes de céréales et 2 340 tonnes de nourriture animale.

    Beit Hanoun (Erez)

    Population  : 18 août - 19 août - 20 août - 21 août - 22 août - 23 août - 24 août
    Patients  : 15 17 1 0 34 37 27
    Accompagnateurs  : 18 16 1 0 34 37 27
    Palestiniens d’Israël  : 6 13 1 0 4 0 2
    Diplomates  : 1 5 0 0 0 13 2
    Presse  : 1 3 5 0 0 0 4
    Internationaux  : 39 65 7 0 13 14 19
    Gazaouis  : 8 7 0 0 3 1 1
    Commerçants  : 20 4 0 0 2 13 7
    Hommes d’affaires  : 3 4 0 0 2 13 7
    Réunions  : 18 4 0 0 5 5 1
    Ambulances vers Israël  : 2 1 0 0 1 3 2
    Ambulances venant d’Israël  : 0 1 0 0 0 2 1


    Cisjordanie

    Toute la Cisjordanie est toujours sous le blocus israélien, et l’armée impose toujours de nouvelles restrictions pour le passage des barrages et la circulation.

    Jérusalem : des milliers de Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont toujours interdits d’accès à la cité. Les restrictions sont renforcées les vendredis, jours de prière, pour empêcher de nombreux fidèles d’aller prier à la mosquée al-Aqsa et notamment le vendredi 20, deuxième vendredi du mois saint du Ramadan. L’armée, postée sur tous les check-points posés autour de Jérusalem a empêché les Palestiniens de moins de 50 ans d’entrer dans la cité pour prier. Les FOI ont également renforcé leur présence dans la ville, posant de nombreux barrages dans différents secteurs.

    Bethléhem : l’armée est toujours présente sur les 41 check-points autour de Bethléhem. La ville est également touchée par la construction du mur d’annexion au nord et à l’ouest, et de vastes zones de terres palestiniennes se trouvent isolées par le mur. Durant cette semaine, les troupes israéliennes sur le check-point 300 (Tombe de Rachel), au nord, ont maintenu les limitations graves aux déplacements pour les Palestiniens qui veulent se rendre à Jérusalem. Ceux-ci sont obligés de faire la queue sur les deux côtés de la route, à l’extérieur du barrage. Ils sont contrôlés par les soldats qui utilisent des dispositifs électroniques. De tels contrôles durent souvent plus longtemps, et sont humiliants. Durant cette semaine, seuls les Palestiniens qui avaient une autorisation et ceux de plus de 50 ans ont été autorisés à passer pour se rendre à Jérusalem. Dans le même temps, les troupes israéliennes stationnées au check-point Container imposaient des restrictions renforcées. Vers 10 h, le vendredi, 20 août, l’armée sur ce check-point arrête un bus palestinien, contrôlant et humiliant les Palestiniens pendant près de 3 heures. Le mercredi 25, les FOI agrandissent le barrage situé au carrefour de Beit Fajjar, au sud-ouest de Bethléhem.

    Hébron : l’armée maintient la fermeture d’un certain nombre de rues dans le centre, au sud et au sud-est d’Hébron, fermeture qui dure depuis plusieurs années. La crise de l’eau dans Hébron a ravagé la communauté et nui gravement à l’économie. Cette semaine, les Palestiniens ont été obligés d’acheter des réservoirs d’eau à des prix élevés à un point de vente appartenant... à des colons israéliens, qui l’ont fermé complètement le dimanche midi, 22 août. Les soldats ont également quasiment bloqué les camions transportant de l’eau pour les Palestiniens. Certains civils ont été forcés de transporter à mains d’hommes des jarres d’eau chez eux, ou à dos d’animaux. Durant la semaine, les soldats postés à proximité de la mosquée Ibrahimi ont arrêté et contrôlé les Palestiniens qui allaient prier à la mosquée.

    Naplouse : dimanche matin, 22 août, l’occupant monte un check-point en face l’entreprise al-Tanib, à l’ouest de Naplouse, y arrête et fouille les véhicules palestiniens. Le mercredi matin, 25, idem au carrefour Jeet, au sud-ouest, et aussi au carrefour avec la colonie Yits’har, au sud. Ce même jour, l’armée ferme carrément le check-point d’Al-Bathan, au nord-est, et le check-point 17 au nord-ouest.

    Ramallah : sur les check-points de Jaba’ et de Qalandya, au sud-est de la ville, les restrictions sont renforcées. Comme chaque semaine, des barrages volants sont posés sur différentes routes du secteur pour bloquer et contrôler les voitures palestiniennes. Le samedi 21, vers 8 h 30, l’armée reprend position au check-point d’‘Attara, à l’entrée nord de Bir Zeit. Vers 17 h, nouveau barrage à l’entrée d’al-MUghayar, au nord-est.

    Tulkarem : vers 20 h vendredi 20 août, nouveau check-point à l’entrée est d’‘Anabta, à l’est de la ville. Vers 16 h 50, le dimanche 22, idem au carrefour de Far’oun, au sud.

    Qalqilya : la route agricole à l’est d’‘Azzoun est toujours fermée, depuis 2009. Le village est séparé de la route n° 55 qui relie Naplouse et Qalqilya, par une clôture de barbelés. La clôture coupe le village de ses terres cultivées au nord. Vers 21 h le vendredi 20, nouveau check-point près du village d’‘Izbat al-Tabib, sur la route n° 55. Le mardi 24, de nombreux barrages sont posés sur les routes qui mènent à Qalqilya, les véhicules sont arrêtés, fouillés, avec leurs passagers. Et le 25, mercredi, vers 4 h du matin, autre nouveau check-point à l’entrée est de Qalqilya.

    Salfit : l’entrée nord de Salfit est fermée avec des blocs de ciment et des tas de sable depuis 2000. Les forces d’occupation maintiennent par ailleurs la fermeture de deux routes qui relient le village de Marda à ses terres agricoles. Vers 21 h 30, le vendredi 20, nouveau barrage sur la route Brouqin/Kufor al-Dik, à l’ouest de Salfit. Vers 21 h, mardi 24, nouveau barrage sur la route de Salfit à Brouqin, et encore un autre entre les villages de Brouqin et de Qarawat Bani Zaid.

    Arrestations sur les check-points militaires

    Vendredi 20 août, 23 h environ, l’armée monte un check-point près de Jainsafout, à l’est de Qalqilya, pour stopper et contrôler les véhicules. Elle arrête Fu’ad Mustafa Diab, 17 ans, du village de Deir Estia, au nord-ouest de Salfit.

    Dimanche 22 août vers minuit et demi, l’armée reprend position sur le check-point d’‘Attara, à l’entrée nord de Bir Zeit, au nord de Ramallah. Lors des fouilles des véhicules, elle arrête Anas Ibrahim Zaidini, 22 ans, du Beit Reema, au nord-ouest de Ramallah.

    Même jour vers 13 h, sur le check-point près du carrefour d’‘Arraba, au sud de Jénine, est arrêté Nader Ibrahim Kharouf, 30 ans, du village d’‘Allar, au nord de Tulkarem.

    Mardi 24, dans la matinée, l’armée postée au passage international d’al-Karama, sur la frontière de la Cisjordanie avec la Jordanie, arrête 2 Palestiniens : Munir Saleh Bisharat, 34 ans, et Jalal Jameel Bisharat, 41 ans, tous deux enseignants dans le village de Tammoun, au sud-est de Tubas.

    Même jour, sur le check-point d’Ennab, à l’est de Tulkarem, l’armée arrête Sobhi ‘Issam Da’bas, 18 ans, étudiant universitaire.

    Vers 17 h, l’armée qui patrouille sur la route coloniale n° 60, à l’est d’Hébron, envahit les champs cultivés du secteur et tente d’expulser les Palestiniens qui travaillent sur leurs terres. Elle arrête 3 d’entre eux : Muhannad Mohammed Jaber, 17 ans, ‘Aahed Hisham Jaber, 18 ans, et Mohammed Hisham Jaber.

    Vers 20 h 30, toujours mardi, nouveau check-point près de la colonie Ariel, au nord de Salfit, et arrestation de Moaqffaq Mohammed Shbaita, 38 ans, d’‘Azzoun, à l’est de Qalqilya.

    4 - Mesures visant à créer une majorité démographique juive dans Jérusalem

    Le PCHR consacre cette section de son rapport hebdomadaire aux violations flagrantes des droits des Palestiniens dans Jérusalem, à seules fins de les en chasser.

    L’entreprise de Construction et du Développent du quartier juif à Jérusalem a soumis un projet à la Commission de l’Urbanisme et du Logement du ministère de l’Intérieur israélien pour poser un grand ascenseur qui reliera le quartier juif avec la cour al-Nuraq. L’ascenseur passerait par deux puits et permettrait aux visiteurs juifs d’arriver à un tunnel de 56 mètres de long qui les conduirait à la cour al-Buraq. Le projet prévoit aussi des services publics, de vastes halls, un musée biblique, des boutiques de monuments, et des toilettes publiques. Le directeur du Tourisme du Département des dotations islamiques a déclaré que ce projet visait à rayer la culture arabe du secteur et à créer un caractère juif dans la vieille ville de Jérusalem. Et également à encercler la mosquée al-Aqsa et à l’isoler de environnement palestinien.

    Les lundi et mardi, 23 et 24 août, la municipalité israélienne de Jérusalem contraint 3 membres de la famille Dabash à démolir leurs maisons à Sour Baher, au sud de Jérusalem, prétendant que ces maisons ont été construites sans le permis israélien :

    -   une maison de 130 m² appartenant à ‘Omar Ahmed Dabash, où vivaient 7 personnes, construite en 1994 ;
    -   une maison de 120 m², à ‘Imad Ahmed Dabash, où vivaient 8 personnes, et
    -   une maison de 200 m², à Mohammed Ahmed Dabash, où vivaient 6 personnes, construite en 1968.

    Selon ‘Imad Dabash, la municipalité israélienne de Jérusalem avait ordonné la démolition de ces maisons en 1997. Depuis, les membres des familles avaient contesté cette décision devant les tribunaux israéliens. Ils ont été obligés de payer des amendes qui ont dépassé 170 000 NIS (nouveau shekel israélien - 35 000 € environ). Finalement, un tribunal israélien leur a ordonné de démolir les maisons eux-mêmes ; sinon, ils seraient emprisonnés pour trois mois, obligés de payer une amende qui dépasserait les 10 000 NIS par maison, et la municipalité démolirait les maisons à leurs frais.

    5 - Colonisation et agressions des colons contre les Palestiniens et leurs propriétés

    La colonisation se poursuit en Cisjordanie, en violation du droit international, à la connaissance de tous, et les agressions des colons également.

    Dimanche 22 août vers 1 h du matin, des colons escortés par l’armée pénètrent sur la Tombe de Joseph, à l’est de Naplouse, pour y conduire des rites juifs jusqu’à 5 h du matin, et ils se retirent.

    Le lundi 23 août, vers 16 h, des colons investissent la zone de Khirbat al-Hamam au nord de Tulkarem. Ils entrent de force dans la maison de Mohammed al-Jalouli, maintiennent la famille à l’intérieur et vers 19 h, ils mettent le feu à 5 dunums (0,5 ha) de cultures près de la maison.

    Colonisation de Jérusalem

    (JPG)

    Colonisation de Jérusalem - carte décembre 2007
    AGRANDISSEMENT :


    (JPG) Document public

    Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de nous contacter à notre bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).


     
     

    Rapport hebdomadaire pour la période du 19 au 25 août 2010 : PCHR
    traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie : JPP.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :