• RAPPORT N°71 SUR LES VIOLATIONS ISRAELIENNES

    Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

    PCHR du 13 au 19 mai 2010


    Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) poursuivent leurs agressions méthodiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).
     

    Durant la dernière semaine du 13 au 19 mai :

    • un Palestinien de 16 ans a été tué par un colon israélien en Cisjordanie, ainsi qu’un homme âgé dans la bande de Gaza par les FOI ;
    • 3 civils palestiniens, dont un mineur, ont été blessés par les tirs des FOI en Cisjordanie ;
    • les FOI ont continué d’utiliser la force contre les manifestations non violentes ;
    • et de tirer sur les agriculteurs et les salariés palestiniens qui travaillent sur les zones frontalières à l’intérieur de la bande de Gaza ;
    • les FOI ont conduit 8 raids à l’intérieur des communautés palestiniennes de Cisjordanie ;
      • elles ont arrêté 27 civils, dont un mineur, un journaliste et 10 militants internationaux en Cisjordanie ;
        • 12 de ces détenus ont été arrêtés durant une dispersion de manifestation non violente ;
      • les FOI ont fermé le bureau des inspecteurs municipaux d’Hébron ;
      • elles ont poursuivi leurs mesures arbitraires contre les membres de Comités populaires contre le mur d’annexion et la colonisation ;
    • Israël a maintenu son siège total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ;
    • il poursuit également ses mesures visant à créer une majorité démographique juive à Jérusalem ;
    • les FOI ont arraché une tente montée par une famille palestinienne expulsée de sa maison à Jérusalem.

    (JPG)

    Un enfant handicapé et un homme âgé attendent l’autorisation de traverser au passage frontalier international de Rafah sur la frontière avec l’Egypte, fermée depuis juin 2007.


    Violations israéliennes recensées durant la période du 13 au 19 mai 2010

    1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

    Jeudi 13 mai

    -  Région de Tubas : incursion vers 3 h 30 des FOI dans le camp de réfugiés d’al-Far’a, au sud de Tubas. Elles fouillent un certain nombre de maisons et arrêtent 2 civils palestiniens :

    1. Ahmed Mohammed Maiha, 30 ans, et
    2. Yousef Jaber Abu Siam, 25 ans.

    Vendredi 14 mai

    -  Région de Ramallah : vers 1 h du matin, les FOI pénètrent dans le village de Senjel, au nord de Ramallah : fouilles de maisons, et 3 arrestations :

    1. Rezeq Mohammed Masalma, 19 ans,
    2. ’Aazem Munther Masalma, 20 ans, et
    3. ’Odai Mousa ’Asfour, 19 ans.

    -  Région de Jénine : vers 1 h 20, incursion dans la ville et le camp de réfugiés de Jénine, fouilles de maisons, et 2 arrestations :

    1. Samer ’Essam Abu Mahjoub, 22 ans, et
    2. Wissam Jamal Yahei al-Din, 20 ans.

    Bande de Gaza :

    Samedi 15 mai

    Bande de Gaza :

    Dimanche 16 mai

    -  Ramallah : incursion vers 2 h dans Ni’lin, village à l’ouest de Ramallah où l’armée investit la maison de ‘Ouda Mohammed Nafe’s, 48 ans, et l’arrête avec deux de ses fils : Mahmoud, 17 ans, et Mohamed, 19 ans.

    -  Hébron : vers 10 h, les troupes israéliennes stationnées dans le centre et le sud d’Hébron pénètrent dans le bureau des inspecteurs municipaux de la zone d’al-Gazzazin, dans la vieille ville d’Hébron. Elles le fouillent et confisquent les clés du bureau et obligent le personnel à sortir. Les inspecteurs municipaux sont des policiers sans arme, en charge du maintien de l’ordre public.

    Lundi 17 mai

    -  Bande de Gaza :

    -  Ramallah : vers 22 h 30, les FOI envahissent le village de Turmos’iya, au nord de Ramallah ; elles patrouillent dans les rues et font une arrestation : ‘Imad Kayed Shalabi, 22 ans.

    Mardi 18 mai

    -  Naplouse : vers 1 h 30, les FOI pénètrent dans le village d’Aqraba, au sud-est de Naplouse où elles fouillent des maisons et arrêtent 2 Palestiniens :

    1. Lu’ai Suleiman Bani Fadel, 21 ans, et
    2. Manna’ Mohammed Bani Fadel, 30 ans.

    Vers 2 h 30, incursion dans Tallouza, village au nord de Naplouse, même opération, et arrestation de 2 Palestiniens :

    1. Yahia Kamel ’Awaisa, 25 ans, et
    2. Ma’moun Mohammed Salahat, 23 ans.

    -  Bande de Gaza :


    (JPG)

    Un Palestinien jette dans le feu un produit des colonies ;
    ces produits sont interdits en Cisjordanie.
    (AP/Nasser Ishtayeh)


    2 - Usage d’une force démesurée contre des manifestations non violentes protestant contre la colonisation et la construction du mur d’annexion

    Pendant la dernière semaine, les FOI ont continué d’employer la force contre les manifestations non violentes organisées par les civils palestiniens, des internationaux et des militants israéliens, pour protester contre la construction du mur et les activités coloniales.

    - Bil’in, à l’ouest de Ramallah : comme chaque vendredi après la prière, le 14 mai, la manifestation a lieu, avec les Palestiniens, des internationaux et des Israéliens et quand elle essaie de se rendre sur les terres annexées derrière le mur, et qui appartiennent au village, l’armée d’occupation tire à balles caoutchouc, lance des grenades assourdissantes, des lacrymogènes sur les manifestants. Des dizaines d’entre eux sont indisposés par l’inhalation des gaz, et certains souffrent des coups donnés par les soldats. L’armée arrête un peu plus tard ‘Alaa’ Abu al-So’ud, 25 ans, caméraman de la Chaîne satellite al-Arabiya, il est libéré dans la soirée.

    - Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : ce même vendredi, et comme chaque semaine, même manifestation des Palestiniens et internationaux pour protester contre la construction du mur. L’affrontement a lieu avec les troupes d’occupation près du mur. Réaction de l’armée avec la même violence.

    - ‘Iraq Bourin, au sud de Naplouse : le samedi 15 mai, des dizaines de Palestiniens et d’internationaux organisent une manifestation dans le centre du village. Ils se dirigent vers les parties est et sud du village, là où les FOI projettent de confisquer des terres près de la colonie de Brakha. Immédiatement, les FOI réagissent avec violence, tirant sur les manifestants à balles caoutchouc, lançant des grenades lacrymogènes. Nombre d’entre eux souffrent de l’inhalation des gaz.

    - Hébron, rue al-Shuhada, dans le centre ville : le samedi 15 mai, le Consortium de la Jeunesse contre les colonies, à Hébron, organise une manifestation non violente pour protester contre le maintien de la fermeture de la rue al-Shuhada, et en commémoration du 62è anniversaire de la Nakba (le déracinement du peuple palestinien de sa terre ancestrale en 1948). La manifestation, à laquelle participent des militants internationaux de la solidarité, est stoppée près de l’avant-poste de Beit Rumanu. Les troupes agressent les manifestants et arrêtent un Palestinien, Fadi Mohammed Saleh, 28 ans, qui sera libéré vers 22 h 30 avec une caution de 1 500 NIS (nouveau sheckel israélien, soit 317 € environ).

    - Beit Jala, près de Bethléhem : dimanche matin, 16 mai, des Palestiniens, des internationaux et des militants israéliens organisent une manifestation ; elle se dirige vers des terrains dans le nord et le nord-ouest de la ville, manifestant contre le nivelage de ces terres en prévision de la construction d’une section du mur d’annexion. Les troupes israéliennes agressent la manifestation et la dispersent. Deux internationaux souffrent de l’inhalation des gaz et l’occupant en arrête 8 autres.


    3 - Maintien du siège sur les TPO

    Les FOI maintiennent leur siège serré sur les territoires et leurs restrictions aux déplacements des Palestiniens, dans la bande de Gaza, en Cisjordanie dont Jérusalem-Est.


    Bande de Gaza


    Cisjordanie

    L’ensemble de la Cisjordanie est sous le siège israélien, et durant cette semaine, de nouvelles restrictions furent ajoutées aux mouvements des Palestiniens.

    - Jérusalem : les restrictions sont toujours sévères pour entrer et sortir de la ville. Des milliers de Palestiniens tant de la bande de Gaza que de Cisjordanie sont interdits d’entrer dans la ville. Les restrictions se renforcent les vendredis, jours de prière, pour réduire encore le nombre de Palestiniens à pouvoir aller prier à la mosquée Al-Aqsa. Lundi matin, 17 mai, les troupes postées sur le check-point de Qalandiya à l’entrée nord de Jérusalem ont procédé à des contrôles prolongés sur les civils palestiniens, les obligeant à des heures et des heures d’attente supplémentaire.

    - Ramallah : l’armée d’occupation postée sur les check-points de Jaba’ et de Qalandya, au sud-est de Ramallah, ont imposé des restrictions supplémentaires. Durant cette semaine, des barrages volants ont été posés sur différentes routes pour bloquer les véhicules palestiniens et les fouiller. Vers 16 h 30 le vendredi 14 mai, les FOI en ont posé un à l’entrée sud du village de Beit Leqia, à l’ouest de Ramallah. Le lundi matin, 17 mai, restrictions supplémentaires également sur le check-point de Jaba’, au sud-est de Ramallah. A 10 h le mardi 18 mai, check-point volant près du village d’‘Attara, au nord de Ramallah. Et vers 20 h, ce même jour, check-point volant près du village de Shaqba, à l’ouest de Ramallah.

    - Naplouse : Dimanche matin, 16 mai, les soldats sur le check-point de Za’tara, au sud de Naplouse, ont imposé des restrictions plus sévères et le mardi 18 mai, le matin, idem sur le check-point d’Hawara, au sud de Naplouse.

    - Hébron : Samedi 15 mai, et lundi 17 mai, les FOI ont posé plusieurs barrages dans et autour d’Hébron, contrôlant tous les Palestiniens, et insistant sur les jeunes hommes.


    (JPG)

    Commémoration de la Nakba à Gaza, le 15 mai.
    (Reuters/Mohammed Salem)


    4 - Mesures visant à créer une majorité démographique juive à Jérusalem

    Le PCHR consacre cette section de son rapport hebdomadaire pour dénoncer les violations flagrantes des droits de l’homme contre les Palestiniens pour les obliger à quitter Jérusalem-Est alors qu’ils veulent en faire leur capitale.

    -   Jeudi 13 mai dans la soirée, les FOI ont investi une tente qui avait été montée par la famille Salah, dans le village de Beit Safafa. Les FOI ont obligé les 50 membres de la famille à évacuer leur maison, prétendument en application d’un jugement rendu par un tribunal israélien en faveur de colons israéliens. Elles ont démonté la tente, prétendant qu’elle avait été montée sans l’autorisation de la municipalité israélienne de Jérusalem.

    -   Dans le même contexte, le mardi soir, 18 mai, des colons israéliens qui habitent dans une maison qui appartient à la famille Salah, ont agressé Shiha Hassan Salah, 90 ans, alors qu’elle revenait à sa tente. La vieille femme souffre de contusions. Les colons ont cogné au passage sur son petit-fils, Nasrallah, âgé de 4 ans. Celui-ci est blessé à la tête.


    5 - Activités de colonisation et agressions des colons contre les civils palestiniens et leurs biens

    La colonisation des TPO se poursuit, au mépris du droit international humanitaire, et les colons continuent d’attaquer les Palestiniens.

    -  Le jeudi 13 mai, le soir, un enfant palestinien a été abattu par un colon israélien près de Ramallah.

    D’après l’enquête du PCHR, vers 17 h 30, le jeudi 13 mai, 4 jeunes Palestiniens, dont Aysar Yasser Fawaz al-Zeben, âgé de 16 ans, du village d’al-Mazr’a al-Sharqiya, se dirigent vers le secteur d’al-Bayada, à environ 50 mètres de la route Naplouse/Ramallah. Vers 19 h 30, les 4 jeunes se mettent à lancer des pierres sur une voiture israélienne. La voiture stoppe immédiatement. Un colon en descend et tire de 14 à 174 balles sur les jeunes. Ceux-ci se dispersenet dans toutes les directions. Vers 21 h, 3 des jeunes se retrouvent dans le village. Ils appellent al-Zaben sur son téléphone portable, mais pas de réponse. Aussitôt, ils commencent à le chercher. Vers 21 h 30, des habitants du village se lancent également dans les recherches, et vers 22 h, ils trouvent son corps. Ils l’emmènent à l’hôpital de Ramallah. Selon des sources médicales, le jeune a été touché d’une balle dans le dos.


    (JPG) Document public

    Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site : http://www.pchrgaza.org ou contacter le bureau du PCHR à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org ou par téléphone, au : +972 (0)8 282 4776 - 282 5893.


     
     

    Rapport hebdomadaire pour la période du 13 au 19 mai 2010 : PCHR
    traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie, JPP.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :