• RAPPORT N°67 SUR LES VIOLATIONS ISRAELIENNES

    Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

    PCHR du 15 au 21 avril 2010


    Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) continuent leurs agressions systématiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO.
     
     

    Durant la semaine écoulée :

     

    • un membre de la résistance palestinienne a été tué par les FOI dans la bande de Gaza ;
    • 3 Palestiniens, dont un mineur, ont été blessés par des tirs israéliens en Cisjordanie ;
    • Israël a maintenu son siège total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ;
    • les FOI ont continué de tirer sur les agriculteurs et les travailleurs palestiniens dans les zones frontalières à l’intérieur de la bande de Gaza ;
    • elles ont continué leurs violences contre les manifestations pacifiques en Cisjordanie ;
    • elles ont fait 15 incursions armées dans les communautés palestiniennes de Cisjordanie, et une, limitée, dans la bande de Gaza ;
      • elles ont arrêté 22 civils, dont 4 mineurs, en Cisjordanie ;
      • les troupes israéliennes sur les check-points en Cisjordanie ont arrêté 3 Palestiniens ;
    • Israël a poursuivi ses activités de colonisation de la Cisjordanie, et les colons israéliens leurs attaques contre les civils palestiniens et leurs propriétés ;
      • les FOI se sont emparées de 7 dunums (700 m2) de terres palestiniennes à proximité de la colonie Ramat Yishai, un avant-poste installé dans le centre d’Hébron ;
      • les colons israéliens ont brûlé deux voitures palestiniennes à Jainsafout, un village à l’est de Qalqilya.

    (JPG)

    Des soldats israéliens interpellent un Palestinien pendant des affrontements à Safa,
    près d’Hébron.


    Violations israéliennes recensées durant la semaine du 15 au 21 avril 2010

    1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les Palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

    Jeudi 15 avril

    -  Incursion dans la région de Ramallah : vers 1 h 30 du matin, les FOI pénètrent dans Koubar, un village au nord-ouest de Ramallah. Elles opèrent dans le village et fouillent une maison, celle de la famille de Khaldoun al-Barghouthi, 26 ans, qui est arrêté.

    -  Région de Bethléhem : vers 2 h, incursion dans Taqqou’, au sud-est de Bethléhem. L’armée d’occupation fouille un certain nombre de maisons et arrête 2 mineurs palestiniens :

    -   Ma’ath ‘Ali Sabbah, et
    -   Fadi Hashem Sabbah, ayant tous deux 17 ans.

    -  Région de Tubas : l’armée entre dans le camp de réfugiés d’al-Far’a, au sud de la ville et fouille différentes maisons. Les soldats ordonnent à Jalal Jamal Mubarak, 21 ans, qui attend près de chez lui une voiture pour l’emmener au travail, de venir vers eux. Mubarak prend peur et s’enfuit en courant. Aussitôt, les soldats tirent et il est blessé d’une balle dans la cuisse droite, puis arrêté. L’armée arrête aussi 6 Palestiniens, dont un mineur :

    -   Isma’il Fayez ‘Awadh, 18 ans,
    -   Nour Mohammed ‘Olayan, 22 ans,
    -   ‘Odai Hassan Tayeh, 20 ans,
    -   Hamza ‘Abdullah ‘Ouda, 18 ans,
    -   ‘Omar Riad Khrais, 17 ans, et
    -   ‘Emad Riad Khrais, 19 ans.

    -  Région de Naplouse : vers 3 h 30, les FOI entrent dans le camp de réfugiés d’‘Askar, au nord-est de Naplouse, où elles fouillent des maisons et arrêtent 3 civils Palestiniens :

    -   Hamada Farouq Bahr al-Dam, 30 ans,
    -   Jihad Mahmoud Derbas, 20 ans, et
    -   Munjed ‘Omar al-Shantir, 21 ans.

    Vendredi 16 avril

    -  Bethléhem : incursion vers 2 h du matin dans le village d’al-Ma’sara, au sud de Bethléhem. L’armée mène son raid et fouille une maison appartenant à Mohammed Ahmed Braijiya, coordinateur du comité populaire conte le mur et les colonies dans Bethléhem. Elle menace de l’arrêter s’il continue d’organiser des manifestations non violentes contre le mur et les activités de colonisation.

    Vers midi, les FOI entrent dans al-Walaa, village au nord-ouest de Bethléhem. Elles fouillent la maison de Hatem al-Aa’raj, qui avait été arrêté des FOI. Des dizaines de personnes sont chez lui, pour exprimer leur solidarité à la famille. Les FOI arrêtent 3 d’entre elles, dont un mineur :

    -   Mo’tassem ‘Omran Hajajla, 21 ans,
    -   Mohammed ‘Omrran Hajajla, 17 ans, et
    -   Rami Rafeeq Hajajla, 18 ans.

    Samedi 17 avril

    -  Hébron : vers midi et demi, les FOI entrent dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, elles encerclent la cour de l’école Zahrat al-Mada’en avant que ne s’y tienne une assemblée organisée par Projet Solidarité en soutien aux prisonniers palestiniens dans les geôles israéliennes. Les troupes israéliennes tirent à balles caoutchouc et lancent des grenades lacrymogènes dans la cour, une provocation qui vise les Palestiniens du secteur. Un affrontement se déclanche entre de jeunes garçons palestiniens et les troupes israéliennes, au cours duquel Yazan ‘Emad Slaibi, 17 ans, est blessé d’une balle à la tête. Dans l’après-midi, les troupes israéliennes interpellent et tabassent un garçon de 15 ans, Savri Ibrahim ‘Awadh, qui souffre de contusions sur tout le corps.

    Dimanche 18 avril

    -  Bethléhem : vers minuit, trois incursions simultanées :

    • dans le village d’‘al-Doha, à l’ouest de Ramallah, où les FOI arrêtent Mahmoud Khalil ‘Izziya, 26 ans ;
    • dans le camp de réfugiés d’al-‘Azza, au nord de la ville, avec fouilles de maisons, convocations d’un certain nombre de Palestiniens à interrogatoire ;
    • et dans le camp de réfugiés d’Aïda, au nord de Bethléhem, fouilles de maisons et convocations pour interrogatoire.

    -  Naplouse : vers 1 h 30, les FOI entrent dans Hawwara, au sud de Naplouse : fouilles et arrestation de Shadi Jihad al-Hawari, 21 ans.

    Vers 2 h 30, incursion à nouveau dans le camp de réfugiés d’‘Askar.

    -  Jérusalem : vers 4 h du matin, l’armée pénètre dans le quartier d’al-Thawri, dans la vieille ville de Jérusalem-Est, fouille certaines maisons et arrête 4 civils palestiniens :

    -   Tamer Nayef Jwaihan, 19 ans,
    -   Mahmoud Ayoub al-Shwaiki, 21 ans,
    -   Mohyammed al-Taweel, 32 ans, et
    -   ‘Awadh Eskafi, 19 ans.

    Mercredi 21 avril

    -  Ramallah : vers 20 h, l’armée entre dans le village de Bil’in, à l’ouest de Ramallah, patrouille dans le village et fouille une maison appartenant à la famille de Khalil Ibrahim Yassin, 16 ans, pour l’arrêter, mais il n’est pas à son domicile. Des internationaux, défenseurs des droits de l’homme, étaient entre-temps arrivés sur les lieux pour empêcher les troupes israéliennes d’arrêter le jeune Palestinien.


    (JPG)

    Deux enfants palestiniens, à gauche du Fatah, à droite du Hamas, dans une manifestation à Hébron, le 20 avril, pour la libération des prisonniers palestiniens.
    (AP/Nasser Shiyoukhi)


    2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes

    Les FOI poursuivent la construction du mur d’annexion à l’intérieur de la Cisjordanie. Durant cette dernière semaine, elles ont utilisé la force contre les manifestations non violentes organisées par les civils palestiniens, des internationaux et des Israéliens, militants des droits de l’homme, pour protester contre la construction du mur et la colonisation.

    -  Bil’in, à l’ouest de Ramallah : le vendredi 16 avril après la prière, comme chaque vendredi, la manifestation est organisée et les manifestants se dirigent vers le mur, tentant d’arriver jusque sur les terres du village qui sont annexées derrière ce mur. Aussitôt, les troupes israéliennes tirent à balles caoutchouc, lancent grenades lacrymogènes et assourdissantes sur les manifestants. Des dizaines d’entre eux souffrent de l’inhalation des gaz et certains des coups reçus des soldats.

    -  Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : même manifestation ce vendredi 16 avril, avec les Palestiniens, des internationaux et des Israéliens. L’affrontement se produit avec les Israéliens qui ont pris position près du mur. De nombreux manifestants souffrent d’avoir respiré les gaz et pris des coups.


    3 - Maintien du siège sur les TPO

    Un siège serré est maintenu par Israël sur les TPO, de même que les restrictions sur les déplacements des Palestiniens de Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, et de la bande de Gaza.


    Cisjordanie

    -  Jérusalem : les restrictions aux déplacements des Palestiniens sont toujours très serrées pour entrer et sortir de la cité. Des milliers de Palestiniens, de Cisjordanie et de la bande de Gaza, ne peuvent toujours y pénétrer. Les restrictions sont encore plus dures le vendredi, qui est jour de prière pour les Palestiniens, afin d’en empêcher le plus grand nombre d’accéder à la mosquée al-Aqsa, dans la vieille ville palestinienne de Jérusalem.

    -  Ramallah : l’armée positionnée sur les check-points de Jaba’ et de Qalandya, au sud-est de Ramallah, a imposé des restrictions supplémentaires. Et pendant cette semaine, les FOI ont posé de nouveaux check-points flottants sur différentes routes, pour y bloquer les véhicules palestiniens et les fouiller ainsi que leurs passagers. Dimanche matin, 18 avril, les soldats ont notamment mis un check-point dans le secteur de ‘Oyoun al-Haramiya, sur la route Naplouse/Ramallah.

    -  Naplouse : dimanche matin, 18 avril, les troupes sur le check-point de Za’tara, au sud de Naplouse, ont renforcé les restrictions et le mardi 20, le matin, même chose sur le check-point de Hawara, au sud de Naplouse, direction Jérusalem.

    -  Tulkarem : jeudi 15 avril, les FOI posent un check-point à l’entrée du village d’al-Ras, au sud de Tulkarem. Elles arrêtent tous les véhicules et les fouillent. Vers 15 h, elles ferment la porte Jebara, dans le mur, au sud de la ville. Elles interdisent tout mouvement de Palestiniens par cette porte, y compris de ceux qui détiennent des autorisations spéciales.

    -  Hébron : durant la semaine, les troupes d’occupation sur le check-point B-56, à l’entrée nord de la rue al-Shuhada, ont durci les restrictions pour les déplacements des Palestiniens, elles ont procédé à des contrôles prolongés. Le samedi, 17 avril, bouclage serré du village de Beit Ummar, où l’armée empêche les militants internationaux de la solidarité d’entrer dans le village.

    Arrestations sur les check-points

    Check-point d’Hawara, au sud de Naplouse : les FOI arrêtent 3 Palestiniens du camp de réfugiés d’al-Far’a, au sud de Tubas, qui étaient en train de traverser le barrage :

    -   Mohammed ‘Omar Nabhan, 22 ans,
    -   Thabet Mohammed Ja’aisa, 22 ans, et
    -   ‘Alaa’ Mohammed Abu Habeeb, 22 ans.


    (JPG)

    Manifestation à Beit Hanoun, bande de Gaza, le 21 avril, contre les nouvelles mesures israéliennes visant à expulser des milliers de Palestiniens de Cisjordanie
    (AP/Adel Hana)


    4 - Activités de colonisation et agressions contre les Palestiniens et leurs biens

    Israël poursuit sa colonisation des Territoires en violation du droit international humanitaire et les colons leurs attaques contre les Palestiniens.

    -  Jeudi 15 avril, les FOI remettent des avis à plusieurs familles palestiniennes, dans le quartier d’al-Rumaida, dans le centre d’Hébron, leur annonçant la saisie de 5 pièces de terre près de leurs maisons, pour de prétendues raisons de sécurité. L’ensemble des terrains, soit 7 dunums (700 m2), appartient aux héritiers de Mahmoud Khamis al-Saheb. Depuis l’implantation dans le quartier de l’avant-poste de Ramat Yishai, les FOI imposent des restrictions très sévères qui empêchent les Palestiniens de circuler. En outre, les colons s’en prennent régulièrement aux maisons palestiniennes.

    -  Vendredi 16 avril, des colons israéliens circulant dans une petite voiture entrent dans le village de Jainsafout, à l’est de Qalqilya. Ils arrêtent la voiture près de la maison d’‘Abdullah Hassan ‘Annash. Quelques minutes plus tard, les gens du quartier entendent une explosion. Quand ils sortent de leurs maisons pour voir ce qu’il s’est passé, ils voient la voiture d’‘Annash en train de brûler et les colons se diriger vers l’entrée du village. Là, ils brûlent une autre voiture, celle de Mohammed Hassan Bashir, puis ils rejoignent la colonie Qidoumim.

    -  Mercredi 21 avril, des colons d’Ariel, près de Salfit, se sont mis à jeter des pierres sur les voitures palestiniennes, près du village de Kufor Hares, au nord de Salfit. Pas de blessés de signalés.


    (JPG) Document public

    Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site : http://www.pchrgaza.org ou contacter le bureau du PCHR à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org ou par téléphone, au : +972 (0)8 282 4776 - 282 5893.


     
     

    Rapport hebdomadaire pour la période du 15 au 21 avril 2010 : PCHR
    traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie, JPP.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :