• RAPPORT N°61 SUR LES VIOLATIONS ISRAELIENNES

    Rapport N° 61 sur les violations israéliennes des droits humains


    Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) continuent leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).
     
     

    Durant cette semaine du 4 au 10 mars :

     

     

     

    • les FOI utilisent une force excessive contre les manifestations palestiniennes non violentes en Cisjordanie ;
    • 17 civils palestiniens, dont 4 mineurs et 3 journalistes, sont blessés par des tirs israéliens ;
    • les FOI continuent de tirer sur les agriculteurs et salariés palestiniens dans les zones frontalières à l’intérieur de la bande de Gaza ;
    • elles ont arrêté 3 pêcheurs palestiniens de la bande de Gaza et confisqué leur bateau ;
    • elles ont mené 18 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie ;
    • elles ont arrêté 14 civils palestiniens, dont 2 mineurs ; elles ont envahi une école à ‘Azzoun, un village proche de Qalqilya ;
    • Israël continue d’imposer un siège total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ;
    • les FOI ont arrêté un homme d’affaires palestinien au passage frontalier (Erez) de Beit Hanoun et l’ont gardé en détention plusieurs jours ;
    • Israël poursuit ses activités de colonisation en Cisjordanie et les colons israéliens leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens ;
    • le gouvernement israélien approuve la construction de 1 712 logements dans des colonies israéliennes à Jérusalem et Bethléhem ;
    • les FOI ordonnent la démolition de biens appartenant à des civils palestiniens en Cisjordanie.


    (JPG)

    Un ouvrier sur un nouveau chantier, dans la colonie Beitar Illit,
    près de Bethléhem, en Cisjordanie occupée


    Violations israéliennes recensées durant la semaine du 4 au 10 mars 2010

    1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

    Jeudi 4 mars

    -  Incursions dans la région de Ramallah : vers minuit, les FOI entrent dans Bitounia, à l’ouest de Ramallah, et patrouillent dans les rues. Bientôt, un groupe d’ados palestiniens mettent le feu à des pneus et lancent des pierres sur les véhicules de l’armée d’occupation. Les Israéliens répliquent en tirant des balles d’acier enrobées de caoutchouc et en lançant des grenades lacrymogènes sur les garçons. Les FOI se retirent du village plus tard, aucune victime n’est signalée.

    Vers 1 h 30, incursion dans ‘Obwin, un village au nord-ouest de Ramallah. Les FOI font irruption dans la maison de famille de Fareed Murshed Khayat, 20 ans, et l’arrêtent.

    -  Région de Bethléhem : vers 1 h 30 du matin, les FOI entrent dans Housan, à l’ouest de Bethléhem, pénètrent dans la maison de la famille de Mos’ab Ahmed Za’oul, 21 ans, et l’arrêtent.

    -  Région de Jénine : vers 2 h du matin, incursion dans la ville et le camp de réfugiés de Jénine. L’armée envahit et fouille un certain nombre de maisons, sans arrestation.

    Au même moment, incursion dans al-Taybeh, un village à l’ouest de Jénine, même opération, pas d’arrestation.

    Vers 2 h30, dans le village d’al-Yamoun, à l’ouest de Jénine, idem, mais avec l’arrestation d’‘Othman ‘Ali Zayed, 25 ans.

    Au même moment, dans le village de Kufor Dan, dans le même secteur. L’armée entre et fouille plusieurs maisons et arrête Nasser ‘Adnan ‘Aabed, 20 ans. ‘Aabed sera relâché quelques plus tard, après avoir été interrogé par les FOI.

    -  Vers 15h20, depuis la frontière au nord-est de Beit Hanoun, bande de Gaza, les FOI font feu sur des maisons palestiniennes situées à quelque 800 mètres de la frontière. Les tirs se poursuivent par intermittence pendant 20 minutes. Pas de victimes ni dommages.

    Vendredi 5 mars

    -  Jénine : incursion vers 2 h 30 dans Al-Yamoun à nouveau, à l’ouest de la ville, opération de fouilles de maisons, arrestation de Tamer Suleiman Abu Toul, 21 ans.

    Même heure, dans ‘Aanin, un village dans le même secteur, fouilles de maisons, arrestation de Mohammed ‘Awadh Mansour, 26 ans.

    -  Vers 3 h du matin, dans la bande de Gaza, les vedettes garde-côtes tirent sur un petit bateau de pêche éloigné d’environ 600 mètres de la côte à la hauteur de Rafah. Elles l’arraisonnent et obligent l’équipage à se déshabiller et à nager jusqu’à la vedette. L’équipage est arrêté et le bateau confisqué. L’équipage ne sera relâché qu’à 16h30. Il s’agit de Nafez Mohammed al-Aqra’, 39 ans, Mohammed Nabeel al-Aqra’, 22 ans, et Mohammed Mohammed al-Aqra’, 20 ans.

    -  A 11 h, du haut de leurs miradors situés au poste frontière de Beit Hanoun, les FOI ouvrent le feu sur plusieurs civils en train de récupérer des matériaux de construction dans les gravas des immeubles de l’ancienne zone industrielle. Les civils s’enfuient. Pas de victime.

    Samedi 6 mars

    -  Hébron : vers 1 h du matin, les FOI entrent dans Beit Ummar, au nord d’Hébron. Elles fouillent une maison appartenant à Muntasser Diab ‘Awadh, 21 ans, et l’arrêtent.

    Dimanche 7 mars

    -  Jéricho : vers 1 h, les FOI investissent le camp de réfugiés d’‘Aqabet Jaber, à l’ouest de Jéricho, où elles fouillent des maisons, sans arrestation.

    -  Naplouse : incursion dans le village de Til, au sud-ouest de Naplouse, même opération, mais arrestation de Bassel Yousef Ramadan, 18 ans.

    Lundi 8 mars

    -  Hébron : vers 1 h, les FOI avancent dans le quartier al-Sheikh, dans le centre d’Hébron. Elles patrouillent et fouillent certaines maisons. Arrestation d’‘Abdul Latif al-Harbawi, 19 ans, l’armée lui confisque son téléphone portable et son ordinateur.

    -  Jérusalem : camp de réfugiés d’‘Anata, près de Jérusalem, les FOI envahissent la maison de la famille de Mousa Ibrahimi Salama, 24 ans, et le convoquent pour interrogatoire.

    -  Qalqilya : vers 8 h, les FOI entrent dans le village d’‘Azzoun, à nouveau, à l’est de Qalqilya. Elles font irruption dans l’école ‘Arafat, à l’ouest du village, prétendant que des élèves auraient lancé des pierres sur leurs véhicules. Elles essaient d’arrêter un élève, une discussion s’engage entre les FOI et le maître de l’école. Les FOI se retirent du secteur deux heures plus tard, après l’intervention du département de liaison israélo-palestinien. Pas d’arrestation.

    Mardi 9 mars

    -  Hébron : vers 1 h du matin, les FOI pénètrent dans les quartiers ‘Ein Sarah et al-Zahed à Hébron. Elles fouillent différentes maisons et arrêtent 2 Palestiniens : ‘Allam Mohammed Dandis, 27 ans, et Bassam Robin al-Adhmai, 28 ans.

    -  Bethléhem : vers 1 h 30, incursion dans Housan, un village à l’ouest de Bethléhem : fouilles de maisons et arrestations de 2 mineurs palestiniens : Hamza ‘Abdullah Shousha, 16 ans, et Muntasser Mohammed Za’oul, 17 ans.

    Mercredi 10 mars

    -  Jénine : incursion vers 8 h 30 dans le village de Rummana, à l’ouest de Jénine. L’armée monte un check-point à l’entrée du village, bloque et fouille les véhicules palestiniens, arrête Mohammed Kamel Eghbariya, 25 ans.


    2 - Usage d’une force excessive contre les manifestations non violentes

    Israël continue la construction du mur d’annexion à l’intérieur de la Cisjordanie. Pendant la semaine écoulée, les FOI utilisent la force contre les manifestations non violentes organisées par les civils palestiniens avec des internationaux et des défenseurs israéliens des droits humains, pour protester contre la construction du mur et la colonisation.

    Bil’in, village à l’ouest de Ramallah : après la prière du vendredi 5 mars, des groupes de Palestiniens, d’internationaux et de militants israéliens manifestent contre la construction du mur dans le village. Ils se dirigent vers le mur et essaient de se rendre sur les terres annexées qui sont derrière le mur. Aussitôt, les FOI se mettent à tirer à balles caoutchouc, lancer des bombes sonores et des lacrymogènes sur les manifestants. Des dizaines d’entre eux souffrent de l’inhalation des gaz, et certains, de contusions après des coups.

    Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : ce même vendredi 5 mars, à midi, des Palestiniens, internationaux et Israéliens tiennent la manifestation non violente, comme chaque semaine, pour protester contre le mur d’annexion. L’affrontement a lieu avec les troupes israéliennes qui répliquent avec la même violence qu’à Bil’in. 3 manifestants, dont un mineur, sont blessés par des balles caoutchouc : Rami Mohammed Sorour, 11 ans, d’une balle à la tête, Ahmed Daoud Khawaja, 24 ans, d’une balle dans la jambe gauche, et Sa’id ‘Atallah ‘Amira, 21 ans, dans la jambe droite.

    Des dizaines d’autres manifestants souffrent d’avoir respiré les lacrymogènes.

    Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : après la prière, ce même vendredi, la même manifestation non violente se tient, comme chaque semaine, pour protester contre la confiscation de terres dans le secteur de Wad al-Raya, entre les villages de Nabi Saleh et de Deir Nizam. Quand les manifestants essaient d’aller sur ces terres qui furent saisies par les colons israéliens de la colonie voisine d’Halmish, les soldats israéliens répliquent avec violence. 6 Palestiniens, dont un mineur, sont blessés par des balles caoutchouc : Eihab Afdal al-Barghouthi, 14 ans, blessé à la tête, Ref’at Wajeeh al-Tamimi, 20 ans, à la jambe gauche, Jihad Kamel al-Tamimi, 22 ans, à la jambe gauche, Mohammed ‘Atallah al-Tamimi, 21 ans, à la jambe droite, Nidal Hussein al-Tamimi, 23 ans, à la jambe gauche, et Tamer Farah al-Tamimi, 18 ans, à la jambe droite.

    De nombreux autres souffrent de l’inhalation des gaz.

    Jérusalem : vendredi midi, 5 mars, les FOI investissent l’esplanade de la mosquée al-Aqsa, à Jérusalem, à la fin de la prière du vendredi. Elles frappent violemment les fidèles palestiniens et tirent à balles caoutchouc, lancent des bombes sonores sur eux. Aussitôt, de nombreux jeunes palestiniens se regroupent dans la vieille ville et lancent des pierres sur les troupes israéliennes, qui continuent de balancer des grenades lacrymogènes et de tirer sur les manifestants. L’affrontement s’étend alors au quartier de Ras al-‘Aamoud et se poursuit jusque dans la soirée. Au moins 17 civils palestiniens sont blessés par des balles caoutchouc.

    Hébron : le vendredi 5, après la prière, des centaines de Palestiniens se regroupent en une manifestation, près de la mosquée Ibrahimi, à Hébron, pour protester contre l’inscription de la mosquée dans la liste des sites du patrimoine juif. Les troupes israéliennes alors tirent et lancent des grenades sur les manifestants, parvenant à frapper certains. Résultats : le Dr Sa’ed Abu Hajla, conférencier à l’université nationale an-Najah à Naplouse, est blessé d’un éclat de bombe sonore, le président du tribunal, Tayseer Bayoudh al-Tamimi, souffre de l’inhalation des gaz, et 4 journalistes souffrent d’ecchymoses : Mohammed Hmaidat, Akram al-Natsha, ‘Abdul Ghani al-Natsha, et ‘Abdul Hafiz al-Hashlamoun. Les troupes israéliennes démolissent également la caméra d’al-Hashlamoun.

    Beit Ummar, au nord d’Hébron, samedi 6 mars, les FOI utilisent la violence pour disperser une manifestation non violente, organisée par les Palestiniens à l’entrée est du village. Les troupes tirent à balles caoutchouc, lancent des bombes sonores et des lacrymogènes. 4 manifestants sont blessés par balles : ‘Emad Abu Nassar, 36 ans, à une jambe, Younis Mousa ‘Arar, 38 ans, à une main, Diaa’ ‘Abbas ‘Aadi, 21 ans, à une main, et Yousef Nasri Ekhlil, 51 ans, à un pied.

    En outre, 6 manifestants souffrent de l’inhalation des gaz et sont soignés sur place.

    Beit Jalah, à l’ouest de Bethléhem, dimanche 7 mars, des Palestiniens et des internationaux organisent une manifestation non violente pour protester contre le mur, au nord-ouest de la ville. La manifestation part du Club orthodoxe arabe de Beit Jala pour se diriger vers la route de contournement n° 60, où une section du mur est en cours de construction. Les manifestants veulent y planter des arbres.

    Très vite, les FOI entourent les manifestants et utilisent contre eux la force pour les en empêcher. Balles caoutchouc, bombes sonores et lacrymogènes tombent sur les manifestants ; 5 civils, dont un mineur et 3 journalistes, sont blessés par balles : Najeh Diab al-Hashlamoun, 47 ans, caméraman à Associated Press, blessé à la main droite, ‘Abdul Hafiz Diab al-Hashlamoun, 45 ans, caméraman à Press Association, blessé dans le dos, Hazem Ragheb Bader, 38 ans, caméraman à France Press, blessé à la cuisse droite, Mahmoud ‘Ali ‘Ayad, 16 ans, blessé dans le dos, et Mofeed al-Qarbi, 18 ans, blessé à la jambe gauche.


    3 - Maintien du siège sur les Territoires palestiniens occupés

    Les FOI maintiennent un siège serré sur les TPO et leurs restrictions graves sur les déplacements des civils palestiniens, dans la bande de Gaz comme en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée.


    Bande de Gaza

    Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière

    Rafah International

    Date  : Détails
    3 mars  : 987 Palestiniens sortent ;
    303 autres rentrent.
    4 mars  : 858 Palestiniens sortent ;
    121 autres rentrent.
    5 mars  : 668 Palestiniens sortent ;
    44 autres rentrent.
    6 mars  : 7 Palestiniens rentrent.
    7 mars  : 3 Palestiniens rentrent.
    8 mars  : 7 Palestiniens sortent ;
    2 autres rentrent.
    9 mars  : fermé

    Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

    Date  : Détails
    3 mars  : 98 containers d’aide alimentaire en provenance d’organisations humanitaires
    internationales et de denrées pour les commerçants,
    177,66 tonnes de gaz domestique et 306 821 litres de fioul rentrent.
    4 mars  : 147 containers, 172,12 tonnes de gaz
    et 306 816 litres de fioul rentrent.
    5 mars  : fermé
    6 mars  : fermé
    7 mars  : 110 containers, 148,45 tonnes de gaz
    et 318 033 litres de fioul rentrent.
    8 mars  : 94 containers, 194,77 tonnes de gaz
    et 223 395 litres de fioul rentrent.
    9 mars  : 102 containers, 193,26 tonnes de gaz
    et 225 392 litres de fioul rentrent.

    Al-Mentar (Karni)

    Ouvert le 3 mars pour l’entrée de 2 280 tones de céréales et 1 102 tonnes d’aliments pour bétail, et le 8 mars pour 1 320 tonnes de céréales et 2 028 tonnes d’aliment pour le bétail.

    Beit Hanoun (Erez)

    Date  :
     :
    Patients  :
     :
    Accompagn.  :
     :
    Arabes
    d’Israël
     :
     :
    Ambassad.  :
     :
    Presse  :
     :
    Internat.  :
     :
    Gazaouis  :
     :
    Commerç.
    3 mars  : 10  : 15  : 10  : 13  : 2  : 41  : 7  : 4
    4 mars  : 24  : 24  : 9  : 6  : 4  : 63  : 7  : 7
    5 mars  : 31  : 29  : 7  : 0  : 0  : 20  : 1  : 4
    6 mars  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0
    7 mars  : 32  : 30  : 7  : 0  : 0  : 20  : 6  : 4
    8 mars  : 43  : 41  : 16  : 6  : 0  : 21  : 6  : 3
    9 mars  : 42  : 45  : 13  : 3  : 3  : 24  : 0  : 5


    Cisjordanie

    Le siège et les limitations aux déplacements sont maintenus sur l’ensemble de la Cisjordanie.

    Jérusalem : des milliers de Palestiniens, de Cisjordanie et de la bande de Gaza, ne peuvent toujours venir à Jérusalem. Les check-points posés dans et autour de la ville leur interdisent d’accéder à la ville. Les restrictions sont plus sévères encore les vendredis, jours de prière, pour les empêcher d’aller prier à la mosquée al-Aqsa. Les Palestiniens qui tentent de contourner les barrages se font sérieusement tabasser par les policiers et les soldats de l’occupation.

    Ramallah : les troupes d’occupation positionnées aux check-points de Jaba’ et de Qalandya, au sud-est de Ramallah, imposent des restrictions supplémentaires aux déplacements des Palestiniens. Des check-points temporaires sont posés pour bloquer et fouiller les voitures palestiniennes. Dimanche 7 mars, vers 10 h 30, un check-point est installé par les FOI près du village d’‘Attara, au nord de Ramallah, limitant les déplacements pour entrer et sortir du village ; elles y convoquent également des Palestiniens pour interrogatoire.

    Naplouse : vendredi 5 mars, dans la matinée, les soldats qui stationnent au check-point de Za’tara, au sud de Naplouse, imposent des restrictions plus sévères. Jénine : vers 6 h, samedi, 6 mars, les FOI montent un barrage entre Qabatya et Misliya, au sud-est de Jénine pour y arrêter et contrôler les voitures palestiniennes.

    Hébron : les FOI empêchent les agriculteurs palestiniens, durant toute cette semaine, d’aller sur leurs terres dans les zones d’‘Ein al-Baida et Wadi al-Reesh, au nord et au nord-ouest de Beit Ummar, au nord d’Hébron.

    Arrestations sur les check-points militaires

    Le jeudi 4 mars, vers 10 h 30, les troupes israéliennes au passage frontalier à Beit Hanoun (Erez), dans le nord de la bande de Gaza, arrêtent Ahmed Saleem Abu ‘Eida, 38 ans, un homme d’affaire du camp de réfugiés de Jabalya, dans le centre de la Bande. Abu ‘Eida fut convoqué par les services de renseignements israéliens à un entretien au passage frontalier, où il lui a été interdit de passer par ce poste pendant deux ans. Abu ‘Eida est relâché 5 jours plus tard, le mardi 9 mars.


    4 - Activités de colonisation et agressions des colons israéliens contre les civils palestiniens et leurs biens

    La colonisation israélienne se poursuit en violation du droit international humanitaire, de même que les agressions des colons.

    -  Le samedi 6 mars, vers 11 h, des colons de la colonie Brakha, escortés par des FOI, envahissent le village de Bourin, au sud-est de Naplouse. Des Palestiniens se regroupent aux entrées du village et se mettent à lancer des pierres sur les colons. Aussitôt, les soldats tirent et lancent des grenades sur les Palestiniens. 4 civils, dont un mineur, sont blessés par les balles caoutchouc : Saher ‘Aahed al-Faqeeh, 35 ans, blessé à une épaule, Bashar Wa’el Qadous, 17 ans, à la mâchoire, Nader Ibrahim Qae’dan, 35 ans, à la tête et Firas ‘Aahed al-Faqeeh, 35 ans, à une cuisse.

    -  Lundi matin, 8 mars, les FOI remettent des ordres de démolition à des Palestiniens habitant Fasayel, un village au nord de Jéricho, pour qu’ils démolissent leurs maisons, des basses-cours et des abris, prétendant qu’ils avaient été construits sans l’autorisation nécessaire (israélienne). Ces civils sont : ‘Ali Hussein ‘Ebayat, ‘Aayed ‘Atallah RAshaida, et Ibrahim Mohammed Rashaida. Les FOI menacent de mettre ces ordres à exécution dans les deux semaines.

    -  Le lundi 8 mars, les FOI remettent le même genre d’avis à 3 Palestiniens du village d’al-Jiftlek, au nord de Jéricho, leur ordonnant de démolir basses-cours et abris leur appartenant, il s’agit d’‘Adnan Mohammed Dua’is, Shihda Mohammed Du’ais et Salem ‘Ali Ka’abna.

    -  Ce même jour, le gouvernement israélien approuve la construction de 112 unités de logements à Beitar Illit, une colonie à l’ouest de Bethléhem. Le ministère de l’Environnement israélien prétend que : « A la fin de l’année dernière, le gouvernement a décidé de geler les constructions, mais cette décision n’était pas applicable dans le cas où se posaient des problèmes de sécurité pour les projets d’infrastructures commencés avant le gel. »

    -  Ce même lundi, dans la soirée, un jeune colon israélien, d’environ 15 ans, interpelle Ibrahim Mohammed ‘Abu ‘Eisha, 11 ans, et Shareef Tayseer Abu ‘Eisha, 12 ans, alors qu’ils sont sur le chemin de leur domicile dans le quartier de Tal al-Rumaida, proche de l’avant-poste colonial de Ramat Yishai, dans le centre d’Hébron. Le jeune colon tente de faire tomber les deux enfants avec sa bicyclette. Il brise aussi une cage à oiseaux que transportent les deux jeunes Palestiniens. Le colon se blesse à la main alors qu’il essaie d’attirer la cage. Aussitôt, les soldats israéliens interviennent et arrêtent les deux enfants palestiniens. Ils sont relâchés, sur caution, vers 20 h 30, le même jour.

    -  Le mardi 9, le ministère de l’Intérieur israélien approuve la construction de 1 600 logements à Jérusalem-Est. Le quotidien israélien Ha’aretz indique que les nouvelles habitations seront construites dans le quartier de Ramat Shlomo, qui va ainsi s’étendre vers l’est et vers le sud.


    (JPG) Document public

    Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR : http://www.pchrgaza.org, ou de contacter le bureau du PCHR à Gaza ville, par courriel : pchr@pchrgaza.org ou par téléphone : +972 (0)8 2824776 - 2825893

     

    Rapport hebdomadaire pour la période du 4 au 10 mars 2010 : PCHR
    traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie, JPP.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :