• RAPPORT N°34 SUR LES VIOLATIONS ISRAELIENNES

    Rapport n° 34 sur les violations israéliennes des droits humains

    jeudi 27 août 2009 - 15h:17

    PCHR - du 20 au 26 août 2009

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ vis['1'] = 'hide'; document.write('
    Les forces d’occupation israéliennes (FOI) poursuivent leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires occupés, et imposent toujours leur blocus total sur la bande de Gaza.

    Durant cette semaine :

    • 3 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et un 4ème est porté disparu après les attaques contre la bande de Gaza ;
    • 10 civils palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens, dont 9 dans la bande de Gaza ;
    • Les FOI continuent de réprimer par la force les manifestations non violentes organisées pour protester contre la construction du mur d’annexion en Cisjordanie ;
    • Les FOI ont mené 18 incursions dans les communautés palestiniennes de Cisjordanie et deux dans la bande de Gaza :
      • Elles ont arrêté 16 Palestiniens, dont deux mineurs, en Cisjordanie ;
      • Elles ont confisqué l’équipement d’une station radio locale à Beit Jala, près de Bethlhéhem ;
    • Israël maintient son siège total sur les Territoires palestiniens occupés ainsi que l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ;
    • les Israéliens poursuivent la colonisation en Cisjordanie et les colons les agressions contre les Palestiniens et leurs biens.


    (JPG)
    Les constructions dans les colonies se poursuivent, ici à Pisgat Ze’ev, près de Jérusalem, Cisjordanie occupée.

     

    Violations israéliennes recensées durant la période du 20 au 26 août 2009


    1 - Incursions dans les secteurs palestiniens et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

    Jeudi 20 août

    Incursion dans la région d’Hébron : vers 1h du matin, l’armée d’occupation pénètre dans le quartier Louza dans l’ouest d’Hébron. Elle patrouille et fouille un certain nombre de maisons et arrête deux jeunes Palestiniens (24 et 21 ans).

    Vers 10h, les FOI pénètrent dans les quartiers ouest d’Hébron, installent des check-points, arrêtent tous les véhicules palestiniens pour les fouiller. Elles pénètrent également dans certains magasins, les fouillent et interrogent les commerçants et employés. Vers 12h, les FOI se retirent de ces secteurs.

    Région de Ramallah : vers 1h du matin, les FOI investissent le village de Bil’in, à l’ouest de Ramallah. Elles patrouillent et fouillent une maison appartenant à Mohammed Ibrahim Abu Rahma, 48 ans, membre du comité public contre le mur et adjoint au maire de Bil’in. Il est arrêté. Le dimanche, 23 août, le tribunal militaire israélien décide de libérer Abu Rahma sur caution, et sous conditions strictes : ne pas participer aux manifestations ; se tenir au moins à 6 kilomètres du mur d’annexion chaque vendredi, et être présent dans un commissariat de police israélien tous les jours, de 14h à 17h.

    Région de Naplouse : incursion des FOI dans le camp de réfugiés de Balata, à l’est de Naplouse (une arrestation).

    Vendredi 21 août

    Bande de Gaza : 09h00 - Les Forces d’occupation israéliennes pénètrent à 200 mètres dans Al Farrahin à l’est d’Abassan, village à la hauteur de Khan Younis. Les terres agricoles déjà défoncées sont nivelées. Plus tard les FOI se déplacent sur le villagge de Khuza’a et la secteur d’Al Fukhari et nivèlent le terrain. Le travail est terminé à 18h00.

    Naplouse : incursion dans le village d’al-Naqoura, où l’armée inspecte les fermes qui surplombent la route de contournement. Elle se retire une demi-heure plus tard.

    Samedi 22 août

    Hébron : vers minuit, les FOI pénètrent dans le village de Sourif : patrouilles, fouilles de maisons et 2 arrestations de jeunes Palestiniens.

    Bande de Gaza : 11h45 - Murad Salman al-Wazir, 17 ans, habitant le lotissement de Sheikh Zayed dans Beit Lahiya au nord-ouest de la bande de Gaza est admis à l’hôpital de Beit Hanoun à la suite de ses blessures. Depuis la frontière, les FOI l’avaient touché par balle à la jambe gauche. L’enfant était à moins de 900 mètres de la ligne frontalière.

    Dimanche 23 août

    Bande de Gaza : 17h45 - Depuis la frontière à l’est de Beit Hanoun les FOI font feu sur des maisons et des fermes de la localité. Fawzi ’Ali Qassem, 63 ans, est blessé par balle à la hanche gauche alors qu’il travaillait sa terre à plus de 1800 mètres de la frontière.

    Jénine : incursion dans la ville et le camp de réfugiés de Jénine (2 arrestations de jeunes). Village de Bourqin (arrestation d’un jeune).

    Lundi 24 août

    Bande de Gaza : 15h15 - Depuis la frontière au nord de Beit Lahiya les FOI font feu sur Sa’id ‘Ata al-Hussumi, 16 ans, tué sur le coup de 2 balles dans la poitrine et sur Mas’oud Mohammed Tanboura, 19 ans, dans un état critique dû à plusieurs balles dans la poitrine. Ils travaillaient tous les 2 dans une ferme à 350 mètres de la frontière. Ils recherchaient de la feraille pour la revendre. Ils ne portaient pas d’armes.

    Israël a illégalement interdit les déplacements en bordure de frontière sur toute la partie Nord et la partie Est avec la bande de Gaza. De ce fait les agriculteurs n’ont plus accès à leurs terres situées dans ces périmètres. Mais bien souvent ils prennent le risque de s’y aventurer mais jamais à moins de 300 mètres. Le PCHR a enregistré de nombreux morts incluant des enfants, dues à des tirs israéliens jugeant les gens trop proches de la frontière.

    Mardi 25 août

    Bande de Gaza : au lever du jour, l’aviation israélienne cible un missile sur un tunnel près de la Salah el Din au sud de Rafah. Les 2 frères Mansour, ‘Ali al-Batniji, 30 ans et Na’el ‘Ali al-Batniji, 20 ans, sont tués.

    Jénine : à nouveau la ville et le camp de réfugiés de Jénine, vers 1h du matin (1 arrestation, 21 ans).

    Hébron : 1h30, incursion dans la ville (1 arrestation, 23 ans). Puis, vers 2h, dans le village de Taffouh où l’armée fouille une maison et emmène son propriétaire pour interrogatoire.

    Ramallah : village de Beit Leqia, vers 2h du matin, 2 Palestiniens sont emmenés pour interrogatoire.

    Bethléhem : vers 19h, les FOI entrent dans Beit Jala, envahissent les bureaux de Radio 2000 Bethléhem et confisquent ses équipements sans expliquer pourquoi. La valeur du matériel saisi est estimée à 150 000 dollars US (environ 105 000 €). La station radio a été montée en 1996 et est sous licence de l’Autorité nationale palestinienne.

    Hébron : incursion dans le camp de réfugiés d’al-‘Arroub : patrouille, fouilles (2 mineurs arrêtés, 16 et 17 ans).

    Mercredi 26 août

    Ramallah : vers 1h30, les FOI entrent à Bir Zeit, patrouilles et fouilles de maisons (1 arrestation).

    Hébron : incursion dans la cité (1 arrestation).

    Jénine : village de Qabatya, où l’armée patrouille dans les rues en tirant, pour se retirer un peu plus tard.

    Jéricho : incursion dans le village d’al-Jiftlek, au nord de Jéricho, l’armée arrête un Palestinien du village de Jaba’, au sud de Jénine.

    (JPG)
    Raid israélien le 25 août, sur Rafah.
    (Photo : AP)


    2 - Maintien du bouclage des Territoires palestiniens occupés

    Les troupes israéliennes maintiennent un siège très serré sur les Territoires et imposent des restrictions sévères aux déplacements des civils palestiniens dans la bande de Gaza comme en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée.


    Bande de Gaza

    Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière

    Rafah International

    Date  : Détails
    19 août  : 160 Palestiniezns rentrent.
    20 août  : 8 Palestiniens sortent ;
    53 autres rentrent.
    21 août  : fermé
    22 août  : 3 Palestiniens sortent ;
    23 autres et un médecin norvégien rentrent.
    23 août  : 2 Palestiniens sortent
    1 Palestinien rentre.
    24 août  : fermé
    25 août  : 13 Palestiniens, dont une délégation du Hamas sortent ;
    4 autres et le corps d’un patient décédé rentrent.

    Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

    Date  : Détails
    19 août  : 109 containers de denrées alimentaires
    en provenance d’organisations humanitaires internationales
    et des denrées pour les commerçants rentrent.
    20 août  : 146 containers
    21 août  : fermé
    22 août  : fermé
    23 août  : 119 containers
    24 août  : 84 containers
    25 août  : 83 containers

    Nahal Ouz

    Date  :
     :
    Gaz domest.
    (tonnes)
     :
     :
    Fioul ind.
    (litres)
    19 août  : 278  : 907 000
    20 août  : 0  : 0
    21 août  : 0  : 0
    22 août  : 0  : 0
    23 août  : 0  : 0
    24 août  : 216  : 603 000
    25 août  : 179  : 460 000

    Beit Hanoun (Erez)

    Date  : Patients  : Accompagn.  : Commerçants  : Presse  : Internat.  : Palestiniens
    19 août  : 27  : 26  : 0  : 4  : 26  : 0
    20 août  : 18  : 14  : 0  : 8  : 29  : 2
    21 août  : 0  : 0  : 0  : 7  : 15  : 0
    22 août  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0
    23 août  : 22  : 21  : 0  : 6  : 8  : 0
    24 août  : 29  : 18  : 0  : 2  : 15  : 4
    25 août  : 38  : 35  : 0  : 0  : 23  : 3

    Al Mentar (Karni)

    Ouvert le mercredi 19 pour laisser entrer 2 750 tonnes de grains et de fourrage ainsi que le lundi 24 pour 2 120 tonnes des mêmes denrées.


    Cisjordanie

    Jérusalem : des milliers de Palestiniens ne peuvent toujours accéder à la cité, de Cisjordanie comme de la bande de Gaza. De nombreux check-points ont été installés dans et autour de la ville et les restrictions sont plus sévères le vendredi, jour de prière, pour empêcher les Palestiniens de se rendre à la mosquée al-Aqsa. Ceux d’entre eux qui se risquent à contourner les barrages et qui se font prendre sont roués de coups par les policiers ou les soldats d’occupation.

    Naplouse : des contrôles prolongés, avec toutes leurs conséquences sur les Palestiniens qui veulent se déplacer, ont été menés sur différents check-points autour de Naplouse, notamment à la porte de fer posée sur la route Naplouse/Tulkarem et sur le check-point de Shavi Shomron, sur la route Naplouse/Jénine, et à celui de Za’tara, au sud de Naplouse.

    Ramallah : sur le check-point de Jaba’-Qalandya, au sud-est de Ramallah, des contrôles prolongés ont été conduits sur les Palestiniens. Les FOI ont installé des check-points volants, arrêté et fouillé les véhicules palestiniens. Mercredi 26 août, un check-point a été monté aussi au carrefour de Surda, au nord de la ville.

    (JPG)
    Hébron, 26 août, après les tirs sur un Palestinien accusé de porter un couteau.
    (Photo : AP)

    Hébron : le vendredi 21 août, les FOI ont imposé des restrictions supplémentaires pour limiter les déplacements des Palestiniens à proximité de la mosquée Ibrahimi, dans la vieille ville d’Hébron. Elles ont empêché des dizaines de Palestiniens d’entrer dans la mosquée ce vendredi. Et vers 21h le dimanche, 23 août, elles ont monté deux barrages dans le nord et le sud d’Hébron. Lundi après-midi, 24 août, l’entrée ouest du village de Sa’ir a été fermée pendant 3 heures. Et le mercredi 26, vers 10h, deux barrages ont été installés au sud-ouest et au sud-est d’Hébron, avec arrêts et fouilles des véhicules.

    Vers 12h30 le dimanche, 23 août, les troupes positionnées au check-point d’Abu al-Reesh, au sud-ouest de la vieille ville d’Hébron, ont arrêté un Palestinien de 22 ans et l’ont violemment frappé. Il souffre de contusions sur tous le corps.

    Le mercredi 26 août, vers 11h, à l’entrée ouest de la rue al-Shuhada, près du quartier Tal Rumaida, dans le centre d’Hébron, l’armée a fait feu sur un Palestinien, non identifié, qui a été blessé de plusieurs balles dans le ventre et dans les jambes. Les FOI prétendent que la victime possédait un couteau, avec lequel elle avait essayé de frapper un soldat israélien. Les FOI ont fermé le secteur et n’ont pas autorisé les équipes médicales et la presse à y pénétrer.

    Bethléhem : les soldats postés sur le check-point Container, au nord-est de Bethléhem, ont imposé des restrictions plus dures sur les déplacements des Palestiniens, spécialement samedi et dimanche, 22 et 23 août.


    3 - Construction du mur d’annexion

    La construction de ce mur se poursuit en toute illégalité et les soldats de l’occupation répriment par la violence chaque manifestation non violente organisée contre le mur. A ces manifestations organisées par les Palestiniens, participent des Internationaux et des militants israéliens qui défendent les droits de l’homme.

    Bil’in, à l’ouest de Ramallah : la manifestation hebdomadaire du vendredi, après la prière, s’est avancée vers le mur, comme chaque semaine, et après des provocations de l’armée et que des pierres aient été lancées sur les soldats, ceux-ci ont répliqué en tirant des balles d’acier enrobées de caoutchouc et en lançant des grenades lacrymogènes sur les manifestants. Des dizaines de ceux-ci souffrent des inhalations de gaz ; l’armée utilise en outre une substance non identifiée d’odeur nauséabonde, contre les manifestants.

    Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : même manifestation au même moment contre le mur ; et même violence lors de l’affrontement par les soldats d’occupation.

    Al-Ma’sara, au sud de Bethléhem : même manifestation ; les troupes ont fermé l’entrée du village et attaqué les manifestants, lançant des bombes sonores et des lacrymogènes, frappant violemment certains d’entre eux. 2 Palestiniens (18 et 17 ans) souffrent d’ecchymoses.

    Beit ‘Awa, au sud-ouest d’Hébron : les FOI ont pénétré dans le village par l’ouest et le nord. Elle arrêtent, contrôlent et retiennent prisonniers des dizaines d’agriculteurs palestiniens pour les interroger avant de les relâcher.


    (JPG)
    Une vue de la colonie illégale Ma’ale Adumim, près de Jérusalem, le 26 août.
    (Photo : AP)


    4 - Colonisation et agressions des colons contre les Palestiniens et leurs biens

    La colonisation se poursuit en violation du droit international.

    Dans la soirée du jeudi 20 août, des colons qui vivent dans des avant-postes, dans le centre d’Hébron, ont arraché plusieurs caroubiers et plusieurs pins dans le parc situé face à la mosquée Ibrahim, soi-disant pour les utiliser à des divertissements dans leur avant-poste Abraham Avino, dans le centre de la vieille ville d’Hébron. Les troupes israéliennes et la police ont assisté à l’agression sans intervenir.

    Dimanche soir, 23 août, les colons d’Abraham Avino, dans le centre de la vieille ville, ont attaqué des maisons palestiniennes voisines avec des pierres, des bouteilles vides et des ordures pour obliger leurs habitants à partir de chez eux, ceci se passe dans une zone située près du marché aux légumes qui a été saisie par les FOI en 1994. Les FOI, là encore, ne sont pas intervenues alors qu’elles étaient présentes pendant l’agression qui a effrayé, par sa violence, les civils palestiniens et qui a endommagé leurs maisons.

     

    (JPG)Document public

    Pour plus d’informations, notamment les noms des victimes, merci de consulter notre site (http://www.pchrgaza.org) ou de nous contacter à notre bureau de Gaza, par mel (pchr@pchrgaza.org) ou par téléphone (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

    Rapport hebdomadaire pour la période du 20 au 26 août 2009 : PCHR
    traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie, JPP.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :