• NETANYAHU A RAISON : LE MONDE ENTIER EST CONTRE ISRAËL

    Netanyahu a raison : le monde entier est contre Israël

     

    Toutes les prévisions du Premier ministre se sont réalisées. Il a toujours dit que le monde entier était contre nous, aujourd’hui, il a raison.
     
     

    (JPG)

     

     

    Ce pays a maintenant un capitaine aveugle dans le cockpit,
    qui pilote ses passagers eux-mêmes avec les yeux bandés...

    Le temps est venu de tirer notre chapeau au Premier ministre. Les prévisions de Benjamin Netanyahu se sont révélées exactes, et ses prophéties sont devenues réalité sous nos yeux. Maintenant, nous pouvons clamer avec fierté que notre gouvernement est conduit par un homme de vision, un homme d’Etat qui prédit l’avenir. Même ses plus grands détracteurs ne peuvent le nier ; les faits parlent d’eux-mêmes.

    Netanyahu a dit que le monde entier était contre nous. N’a-t-il pas raison ? Il a dit également que nous vivions sous une menace existentielle. Est-ce que ça ne commence pas à y ressembler ? Accordez-nous un moment, et la Turquie sera en guerre avec nous. Netanyahu a dit qu’il n’y avait aucune chance d’arriver à un accord avec les Arabes. N’est-ce pas ce qui se passe ? Notre Premier ministre, qui a vu le danger rôder dans toutes les ruelles et les ennemis guetter à tous les coins de rue, lui qui nous a toujours enseigné qu’il n’y avait aucun espoir, qui nous a enfoncé dans le crâne qu’il nous faudra toujours vivre par l’épée (comme son historien de père le lui a enseigné), notre Premier ministre savait de quoi il parlait.

    Nous n’en avons pas eu un comme lui depuis David Ben Gourion. C’est un authentique prophète, chacune de ses prédictions se réalise, l’une après l’autre, c’est quelqu’un qui peut vraiment être fier de ses réalisations. Assez d’ironie, assez de ridicule. Netanyahu n’est pas seulement un prophète : sous sa direction, le pays tout entier a été balayé. Plus personne ne peut l’arrêter dans la réalisation de sa vision, et bientôt, les experts écriront que Netanyahu avait raison.

    Ce pays a maintenant un capitaine aveugle dans le cockpit, qui pilote ses passagers eux-mêmes avec les yeux bandés avec une précision exemplaire vers la destination qu’il envisage. S’il y avait ne serait-ce qu’un objectif de son alarmisme qui n’avait pas encore été atteint avant cette semaine, c’est fait avec la saisie scandaleuse de la flottille, l’affaire est dans le sac.

    Si quelqu’un nourrissait encore ne serait-ce qu’une petite lueur d’espoir que notre pilote n’était pas totalement aveugle, qu’il possédait un quelconque gadget spécial qui sauverait la situation au dernier moment, c’est raté avec sa déclaration sur le blocus de Gaza qui devait être maintenu. Que le monde et la sagesse, et Gaza, aillent tous au diable ! et, incidemment, Israël aussi ; et anéantissons cette petite lueur d’espoir. Maintenant que les scies et les couteaux saisis sur le Marmara ont été exhibés devant le public, nous allons pouvoir nous convaincre une fois pour toutes qu’il y a effectivement un danger qui rôde dans les ruelles, un agent d’Al-Qaïda sur chaque bateau, des armes sur chaque pont, et même que le Marmara était une menace existentielle, pas moins, tout comme notre guide l’avait prévu.

    Bien sûr, personne ne va demander à voir les fusils avec lesquels les activistes sont censés avoir tiré, ni la vidéo montrant les soldats israéliens essuyant les tirs, ni les photos confisquées prises par les journalistes. Pour nous, les photos de bagarres brutales que le bureau du porte-parole des FDI a publiées vont suffire.

    Quelque 7 milliards d’êtres humains (moins environ 5 millions de juifs israéliens) ont tort. Tort de ne pas avoir un dirigeant comme Netanyahu, et c’est pourquoi ils persistent à croire que la saisie de navires de ligne dans les eaux internationales est un acte de piraterie, ne différant pas de ceux commis par les pirates de Somalie. Ils croient (à tort évidemment) qu’Israël n’a aucun droit à stopper une flottille de bateaux ; que les victimes ce sont les gens de Gaza et les passagers en sang, et non les commandos marines qui ont abordé le navire et frappé ; que les agresseurs, ce sont les troupes qui ont investi le navire depuis un hélicoptère, tuant 9 civils [selon Israël - ndt] en tirant à balles réelles, et faisant des dizaines de blessés.

    Le monde a tort et Netanyahu, et nous avec lui, a raison. Nous ne lèverons pas le blocus. Pendant quatre ans, nous n’en avons pas tiré une once d’avantages, seulement des inconvénients, mais qu’importe ? Hue ! Réalisons la vision de Netanyahu. Nous allons devenir un pays encore plus méprisé et il ne nous restera pas un seul ami dans le monde, même pas les Etats-Unis. Certes, il y a eu son prédécesseur, Ehud Olmert, à avoir commencé cet épouvantable glissement avec l’opération Plomb durci, après laquelle le monde n’accepte plus tout ce comportement violent d’Israël, mais Netanyahu garde son cap.

    Malgré tout cela, sa vision ne s’est pas encore été totalement réalisée. Il relance un espoir : une « paix économique » qui apportera la prospérité aux Palestiniens et aux Israéliens. Seulement, il n’existe pas plus grand saboteur des exportations israéliennes que Netanyahu, et bientôt tout produit d’ici ne pourra plus être vendu au-delà de Petah Tikva. Même les prophètes ont le droit de se tromper à l’occasion, mais il vaudrait mieux de ne pas soulever le moindre espoir supplémentaire.

    Environ la moitié des Israéliens sont favorables à une commission d’enquête, selon un sondage publié hier. On peut supposer que c’est seulement parce que nos soldats ont été frappés et humiliés. Pourquoi, pour quelle autre raison enquêter ? Après tout, nous avons un homme d’Etat/prophète dont les prédictions se réalisent, l’une après l’autre, et le Rédempteur est (n’est pas) venu à Sion.


    (JPG) Du même auteur :

    -  Opération mini Plomb Durci
    -  La flottille de Gaza précipite Israël dans une mer de stupidité
    -  Seuls, des psychiatres peuvent expliquer le comportement d’Israël
    -  Gaza, zone d’ombre - Coupez !
    -  "Le Gel" n’est qu’une scène de plus dans la mascarade d’Israël
    -  Pourquoi peut-on parler avec le Hamas pour Shalit, et pas pour la paix ?


     
     

    3 juin 2010 - Ha’aretz - traduction : JPP

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :