• NADIR AUTMANI ET LES INCULPÉS DE L'INCENDIE DE VINCENNES

    Nadir Autmani et les inculpés de l'incendie de Vincennes

    Erreur numéro écrou Nadir Autmani (inculpé Vincennes)

    Nadir Autmani, dernier inculpé de l’incendie de Vincennes interpellé, en prison depuis juin 2009, a fait une grève de la faim au mois de novembre. Son état de santé se dégradant, il a été transféré à lhôpital de Fresnes puis, écroué dans cette même prison. Une semaine plus tard, il a à nouveau été incarcéré à Fleury-Mérogis. Un numéro décrou erroné nous a été communiqué.


    Voici ses coordonnées rectifiées :

    Nadir Autmani
    Écrou no 377079
    Maison darrêt des hommes de Fleury-Mérogis
    7 avenue des Peupliers, 91700 Fleury-Mérogis


    Il est important de lui écrire, car jusqu
    à présent, les demandes de parloir nont pas abouti : deux demandes de permis de visite égarées par ladmnistration, refus systématique pour les personnes nétant pas de la famille une fois linstruction close… Depuis juin 2009, Nadir na donc eu aucune visite !

    Face cet acharnement de l
    administration, vous pouvez manifester votre mécontentement auprès du procureur :

    Monsieur le Procureur de la République
    près le Tribunal de Grande Instance de Paris

    4 boulevard du Palais, 75001 Paris
    Tél. 01 44 32 51 51 - Fax 01 44 32 78 56



    Communiqué concernant l
    audience préalable de fixation du 1er décembre dernier

    Mardi 1er décembre a eu lieu la première audience du procès des dix retenus accusés dêtre les auteurs de lincendie du centre de rétention administrative de Vincennes et de violences à agents. Cette audience ne devait en principe servir quà fixer les dates des audiences suivantes.


    Pour une audience de fixation cela en était une tellement tout était fixé d
    avance, le premier acte de la mascarade judiciaire.

    Fixés sur les demandes des avocats :

    — À celle requérant la nullité juridique (des appels dans la procédure sont restés sans réponse) et considérant que ce tribunal ne pouvait être saisi, le procureur a répondu quil sagissait dune «intervention politique» et la juge a donc conclu que cette demande navait pas lieu dêtre au cours de cette audience, nous étions donc fixés sur une instruction menée à charge.
    — À celle du souhait de levée des scellés pour avoir accès à des pièces du dossier, il a été répondu que ce sera fait le jour même du procès, fixés nous létions une fois de plus sur linexistence à un droit sérieux à la défense.


    Fixés sur la demande de mise en liberté de Nadir Autmani : elle a été rejetée en partie parce que certains autres inculpés ne respectaient pas leur contrôle judiciaire ou avaient disparu, fixés donc par un cas de justice et de condamnation collectif et exemplaire.

    Malgré ses garanties de représentation, Nadir Autmani de retour à Fleury après un passage à Fresnes pour une grève de la faim qu
    il avait entamée, devra continuer de passer lannée de ses vingt ans en taule jusquau procès. Cerise sur le gateau, les demandes de parloir que ladministration a laissé traîner ne sont plus valables et ne peuvent pas être renouvelées.

    Fixés sur les absurdités d
    un sytème où les flics refusent de prendre la signature dun inculpé dans le cadre de son contrôle judiciaire pour la simple raison quil na pas de papier prouvant son identité, il sest vu répondre que sa mise sous contrôle ne sera en rien modifiée.

    Fixés sur le fait que les demandes d
    actes, les pièces complémentaires sollicitées par la défense, resteront refusées, que les seuls éléments présentés seront ceux qui sont à charge.

    Enfin fixés sur les dates d
    un procès, ce sera donc comme prévu initialement par la justice :

    Les 25, 26, 27 janvier 2010 avec la juge Dutartre qui na fait que caisse de résonnance du parquet.
    Soyons au rendez-vous de ces dates au TGI de Paris, les inculpés ont plus que jamais besoin de notre solidarité.



    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Patriarche 1925
    Samedi 26 Décembre 2009 à 18:35
    Je ne suis pas juriste mais il me saute aux yeux que nous sommes revenus au temps sombre où, sous l'occupation, toutes les rêgles du droit étaient bafouées.
    Nadir paye, comme bien d'autres, l'aveuglement qui a poussé bien des citoyens à voter en faveur de la majorité actuelle. Il n'en est pas responsable, il croyait, probablement, venir vivre dans uns pays civilisé et y travailler pour vivre décemment. Il se trompait ! nous sommes sur les rails de la bararie.
    Déjà, les consignes données aux forces de "l'ordre" (moral ? ) sont : "faites du chiffre" ! Et un agent de l'autorié est en droit de vous mettre en garde à vue pour un simple regard qu'il aura jugé insultant.
    C'est pourquoi nous devons réagir vigoureusement aux prochaines "Régionales" puis au "Présidentielles" de 2012.
    Balayons ce pouvoir gangrené avnt qu'il nous ronge jusqu'à l'os.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :