• HURLEMENT EN FAVEUR DE LA REVOLUTION

    Bonjour à toutes et à tous,

    Le sarkonazi, grand chef de policiers couramment masqués, veut faire interdire les cagoules aux manifestants.

    (Bien sûr, Sarko veut mettre de la vidéo-surveillance partout, et il veut que ça serve à quelque chose. Maintenant, tout le monde peut voir à quoi il veut que ça serve : il veut que ça serve à empêcher la révolution !)


    Prouteau, fondateur du GIGN, dont les agents sont souvent masqués, n'a peut-être jamais caché son visage, mais il s'est mouillé avec le Capitaine Barril dans l'affaire des Irlandais de Vincennes. À défaut de cacher leurs visages, ils avaient caché des armes et des explosifs chez les trois Irlandais de Vincennes afin de faire croire que ces Irlandais étaient des terroristes. Il venait fort curieusement d'y avoir l'explosion d'une bombe tueuse de juifs (attentat de la rue des Rosiers, le 9 août 1982 à 13h10), bombe probablement posée par les services secrets français afin de "justifier" ou de faire oublier les habituelles ignominies israéliennes (Israël venait d'envahir le Liban), et il fallait des coupables pour cet attentat terroriste. La fRANCE avait voulu livrer les trois Irlandais à l'Angleterre en les lui présentant comme des "terroristes" de l'IRA ayant soit-disant agit pour le compte de "terroristes" palestiniens (vous savez bien, la très fameuse et très fantasmatique "internationale du terrorisme"). L'Angleterre n'en avait pas voulu parce que ce n'étaient pas des terroristes et qu'ils n'appartenaient pas à l'IRA.

    Quant à la DCRI, qui vient d'être fondée par le sarkonazi afin de faire disparaître au sein de la DST les RG qui avaient dénoncé ses mensonges, son premier fait d'arme, celui qui marque son baptème, cela aura été de faire elle-même des sabotages de caténaires sur des lignes de TGV afin d'en accuser les 9 de Tarnac dont l'un d'eux, Julien Coupat, est toujours en prison.

    La DCRI aussi agit souvent masquée, comme le GIGN. Pourtant, ils ont toute la force de l'État derrière eux. Eux sont des vrais lâches, et aussi ce sont des agents provocateurs au service du grand capital. Ils se battent contre les personnes révoltées qui en ont marre d'être exploité-e-s par des grands patrons qui mériteraient peut-être bien plus que d'être séquestré-e-s.

    La légitimité des manifestants à masquer leurs visages comme Zorro ou le sous-commandant Marcos vient du fait qu'ils défendent la cause des exploités, des pauvres, des faibles, contre plus forts qu'eux : le grand capital. Quand on se bat contre plus fort que soit, on n'est pas un-e lâche, et on a bien le droit de masquer son visage.

    Les flics sont surarmés et sont quand même masqués parce qu'ils ont peur de subir la vengeance une fois rentrés chez eux, ils ont peur d'être reconnus comme ennemis du peuple. Ce sont eux les lâches.

    C'est aux flics qu'il faut interdire de porter une cagoule. C'est eux les terroristes. D'ailleurs ils font tout ce qu'ils font pour nous terroriser afin qu'on n'ose pas se défendre : afin que les riches conservent leurs PRIVILÈGES !

    La violence et la lâcheté était-elles à Strasbourg chez des manifestants masqués qui faisaient tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher les guerres menées par l'OTAN ? ou bien est-elle dans le camp des militaires Français qui ont commis le massacre de Nawabad en Afghanistan, du haut de leurs avions qui volaient à 10 000 mètres d'altitude, hors d'atteinte de la résistance issue d'un peuple opprimé, le peuple afghan, envahi non dans le but de vaincre le phantôme al-Qaïda, mais de faire passer un tuyau à pétrole depuis la mer Caspienne (en anglais, langue de l'impérialisme, on dit ne dit pas "tuyau à pétrole" mais "pipe-line"). Rappelons qu'Hamid Karzaï, actuel Gauleiter mis à la tête de l'Afghanistan par l'impérialisme américain, est le représentant d'UNOCAL en Afghanistan, et qu'UNOCAL est justement la compagnie (américaine bien entendu) qui doit construire le tuyau en question ! Qui est lâche ? Qui agit masqué avec des faux prétextes qu'il a totalement fabriqués ? qui est ultra-violent et massacre aveuglément ?

    Nous venons d'assister en FRANCE au retour des lettres de cachet. Ce qui annonce, je le souhaite de tout mon coeur, le retour de la révolution française.

    Julien Coupat, Outreau, Colonna : en France il n'y a plus de justice. C'est-à-dire qu'il y a une justice aux ordres. C'est pourquoi le dictateur Sarko veut supprimer les juges d'instruction (il trouve que la justice n'est pas encore assez obéissante !). Pourtant, si Julien Coupat ou Yvan Colonna sont en tôle, c'est UNIQUEMENT parce que le dictateur Sarkozy en a décidé ainsi.

    En effet, il n'y a aucune preuve ni témoignage contre Colonna et il est enfermé en prison à vie. Il n'y a non plus aucune preuve contre Julien Coupat, et le seul témoin contre lui, c'est un témoin sous X. Comme qui dirait qu'il témoigne masqué !

    Et ce sont les salauds qui ont fait tout ça qui veulent interdire aux activistes de se masquer le visage quand ils prennent la défense des opprimé-e-s contre les oppresseurs ? On dirait que ces ordures cherchent la guillotine pour se faire décapiter !

    Faire circuler ce message SVP

    Merci pour votre attention,
    Meilleures salutations
    do

    DES LIENS ICI DO


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :