• DES ORGANISATIONS GUATÉMALTÈQUES REJETTENT L'AdA AVEC L'U.E

    Des organisations guatemaltèques rejettent l’Accord d’Association avec l’Union Européenne

    Diverses organisations sociales du Guatemala se sont déclarées contre l’Accord d’Association (AdA) entre les pays d’Amérique Centrale et de l’Union Européenne (UE).

    En effet, elles ont exhorté leurs gouvernements à se retirer de la table des négociations de l’Ada.

    Ces organisations ont fait remarquer que l’accord n’inclus aucune politique favorisant les peuples mais garantit les bénéfices des grandes entreprises d’Europe et d’Amérique Centrale.

    C’est ce qu’ils ont publié dans le document "Adhésions contre l’Accord Commercial Union Européenne/Amérique Centrale".

    Au même moment, le président de la commission de Relations extérieures de l’Assemblée Législative du Salvador, Jorge Shafik Handall, a appelé les pays d’Amérique centrale à se retirer de la négociation avec l’UE.

    Handall a affirmé dans une conférence de presse qui s’est déroulée dans la ville de Guatemala que seul l’axe commercial était privilégié par les experts de l’UE dans cet accord.

    La négociation de l’AdA entre l’Amérique centrale et l’U.E. à commencé en octobre 2007. Au départ il était convenu qu’elle serait conclue en avril 2010 à Bruxelles, mais c’était sans compter avec les différents existants entre les parties.

    Les négociateurs essaieront de conclure l’accord de libre-échange ce week-end à Madrid, où se déroule le Sommet Europe/Amérique Latine.

    Nelton Rivera, AMARC-Guatemala/gf 14/05/2010

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Organizaciones de Guatemala rechazan Acuerdo de Asociación con la UE

    Diversas organizaciones sociales de Guatemala se manifestaron en contra del Acuerdo de Asociación (AdA) entre los países de Centroamérica y la Unión Europea (UE).

    Por ello, exhortaron a sus Gobiernos a retirarse de la mesa de negociación del Ada.

    Las organizaciones señalaron que el acuerdo no incorpora políticas que favorezcan a los pueblos sino que garantiza beneficios para las grandes empresas europeas y centroamericanas.

    Así lo expresaron en el documento "Adhesiones contra el Acuerdo Comercial Unión Europea – Centro América".

    Al mismo tiempo, el presidente de la comisión de Relaciones Exteriores de la Asamblea Legislativa de El Salvador, Jorge Shafik Handall, llamó a los países de Centroamérica a retirarse de la negociación con la UE.

    Handall afirmó en una conferencia de prensa en la ciudad de Guatemala que los expertos de la UE privilegian en el acuerdo sólo el eje comercial.

    La negociación del ADA entre Centroamérica y la Unión Europea se inició en octubre del 2007. Se esperaba poder concluirla en abril de 2010 en Bruselas, pero ello no se concretó por diferencias entre las partes.

    Los negociadores intentarán cerrar el acuerdo de libre comercio este próximo fin de semana en Madrid, España, donde se celebrará la Cumbre Europa - América Latina. (PÚLSAR)


    Nelton Rivera, AMARC-Guatemala/gf aqui
    14/05/2010

    Trad. RLB


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :