• AFFAIRE GOOGLE CHINE : FLAGRANT DELIT DE DESINFORMATION

     

    Un article paru sur numerama.com annonçait hier, vendredi 15 janvier 2010, que Google.cn n’était plus accessible en Chine.

    Cependant, l’action courageuse (mais calculée) de Google risque fort d’être étouffée dans l’oeuf. Selon diverses sources chinoises relayées dans les médias, Pékin aurait déjà riposté en bloquant la version chinoise du moteur de recherche (Google.cn). Si ce dernier reste accessible depuis les autres régions du globe, les internautes chinois à l’intérieur de la “grande muraille numérique” ne pourrait plus y accéder.

    http://www.numerama.com/magazine/14857-google-recoit-les-eloges-du-congres-americain-et-se-refait-censurer-en-chine.html

    Voici donc la copie d’écran prise ce matin 16 janvier 2010.

    Comme vous pouvez le constater, google.cn est toujours accessible, comme d’ailleurs google.com et google.fr. Il reste donc toujours facile de raconter n’importe quoi sur un non-évènement se déroulant à plus de 10 000 kms, et donc parfois difficilement vérifiable par le commun des Français. Une chose par contre totalement réelle, est la mauvaise foi malhonnête de certains médias qui pour plaire à leur classe bien-pensante de lecteurs sont prêts à tous les mensonges pour redorer un blason si terne. Je ne sais si Numerama est un des heureux bénéficiaires des subventions Elyséennes, mais si tel est le cas, il a bien appris sa leçon, dans le cas contraire, ce média devrait se recycler dans le papier toilette qui semble plus adapté à la piètre qualité de ses articles.

    Pour ma part, si j’avais été au gouvernement, et plutôt que d’attribuer de généreuses subventions funéraires à une presse moribonde, j’aurai réformé le statut de journaliste en modifiant le paragraphe stipulant que :

    « Pour être journaliste, il faut tirer de cette activité le principal de ses revenus »

    Par

    « Pour être journaliste, il se doit de vérifier une information donnée, ou se taire si l’on n’a rien à dire »

    Liberté d’expression : oui, liberté de mentir : non

    ALBIE Alain - Hengxian - Guangxi - Chine

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     
    Auteur : Roland

    logo de Google.cnHier j'ai vu et entendu plusieurs informations dans les médias dominants qui disaient que la Chine avait bloqué Google.cn sur son territoire.

    Seulement, j'ai tellement l'habitude d'entendre n'importe quoi quand il s'agit de la Chine, que j'ai eu l'idée d'envoyer un mail à Hengxi, un contributeur régulier de Dazibaoueb, pour lui demander de vérifier. Hengxi réside en Chine, comme l'atteste son fournisseur d'accès internet (CHINANET Guangxi province network) ainsi que la géolocalisation de son adresse IP :


    Geolocalisation

    Sans surprise Hengxi a contaté que l'information donnée en France était fausse, Google reste accessible depuis la Chine, et il a publié cet article. Merci donc à Hengxi de rétablir la vérité.

    Dans ce cas précis l'information était très facile à vérifier, surtout pour les médias qui ont des correspondants permanents en Chine, et qui pouvaient en 3 clics vérifier si Google.cn était accessible. C'est donc bien de manière délibérée que cette désinformation a été diffusée.

    On constate encore une fois que l'on a été abusé par les médias. C'est habituel quand il s'agit de la Chine.

    Ca ne concerne d'ailleurs pas que la Chine, c'est pareil pour la Russie, le Vénézuéla, Cuba, etc... Rappelez vous  par exemple comment les médias ont traité la guerre entre la Russie et la Géorgie.

    Et dans l'autre sens, tous les pays alignés sur les USA ne sont jamais "maltraités" par nos médias. Jamais un mot de critique contre la Colombie par exemple, pays où le pouvoir assassine 1000 syndicalistes par an. Le pompon étant attribué à Israël, où quoiqu'il se passe, nos médias justifie même l'injustifiable.

    En gros selon les médias dominants, le monde se partage entre méchants et gentils. Les gentils sont les pays à la botte des USA, les méchants sont les pays qui ne s'alignent pas avec les gentils américains. C'est assez caricatural mais c'est comme ça.

    Presse, ne pas avalerIl faut donc être très méfiant vis  vis de nos médias, et systématiquement vérifier les informations qui nous sont données. Je sais, ce n'est pas évident, mais Internet est là pour nous aider.

    Toutefois c'est assez facile à déceler. Quand vous voyez toute la presse dominante, toutes les télés et toutes les radios distiller le même discours, vous pouvez être à peu près sûrs qu'il y a anguille sous roche.


    Post-Scriptum: J'informe Hengxi qu'il est promu correspondant permanent de Dazibaoueb en Chine.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :